Comment allumer le feu d’un barbecue ?

Les beaux jours vont souvent de pair avec retrouvailles en famille ou entre amis autour d’un barbecue pendant le week-end sur la terrasse. L’occasion pour tout un chacun de se couper de ses obligations quotidiennes pour papoter, et ce, tout en dégustant de la bonne viande. Bien que l’idée d’un barbecue soit tentante, il y a, néanmoins, un petit point que redoutent nombre d’organisateurs du barbecue : le moment d’allumer le feu de celui-ci, surtout lorsqu’il est à charbon ou à bois.

Si cela est l’affaire de quelques secondes pour certains, il peut durer des minutes, voire des heures pour d’autres, un vrai parcours du combattant. Le fait de ne pas pouvoir l’allumer peut vite mettre les nerfs à vif et gâcher ainsi l’ambiance.

Mais, gardez votre sang-froid. Grâce à nos conseils, devenez un vrai expert quant à l’allumage de votre barbecue, et ce, en un clin d’œil. Mais avant, revoyons les particularités d’un barbecue à charbon/bois.

Un barbecue à charbon ou à bois pour ses pauses-grillades en famille

Bien que les barbecues électriques et à gaz gagnent du terrain, la plupart des ménages optent toujours pour l’indémodable barbecue à charbon ou à bois. Sans doute, cet engouement se justifie par le goût fumé et l’odeur inégalée qu’il propose.

D’ailleurs, il permet une cuisson à l’étouffée. Il s’équipe, généralement, d’un couvercle et éventuellement d’un conduit pour l’évacuation des fumées. Sa convivialité et surtout son côté chaleureux en sont aussi pour quelque chose lors des achats des foyers.

Notons que le barbecue à charbon/bois se dote d’un foyer pour les cendres et d’une grille où l’on pose la viande et les légumes. Sur le marché, vous pouvez trouver des modèles proposant plusieurs fonctionnalités. Ils peuvent ainsi se munir d’une soufflerie pour un allumage facilité et d’un couvercle pour conserver la chaleur. Certains se parent de bac récupérateur pour un nettoyage rapide des cendres et des roulettes pour une grande mobilité.

La qualité de votre barbecue dépendra grandement de ses matériaux de fabrication, de sa taille et aussi de son ergonomie. Son cendrier peut être en fonte ou en acier. Quant à sa grille, elle peut être en acier nickelé ou encore en inox. La plupart du temps, son châssis est en acier époxy, pouvant être fixe ou encore sur des roulettes.

Types de barbecue à charbon/bois

En magasin, vous aurez le choix entre plusieurs formes de barbecue à charbon de bois. L’un des plus courants est le barbecue rond américain. Celui-ci repose souvent sur trois pieds pour une bonne stabilité. Certains modèles comportent des roulettes afin de les déplacer plus aisément.

Remarquons que ce genre de barbecue dispose d’un couvercle permettant d’obtenir deux modes de cuisson : une à chaleur tournante avec le couvercle et une autre cuisson grill sans le couvercle. La première option est conseillée pour les grosses pièces. Puis, on retrouve le barbecue à charbon de bois vertical.

Comme son appellation le sous-entend, il propose un mode de cuisson vertical. Il est nettement meilleur pour la santé, puisqu’il permet d’éluder tous les problèmes relatifs aux hydrocarbures dégagés par la combustion de la graisse à même la braise.

Pour vos grillades, vous pouvez aussi opter pour un barbecue en pierre, où vous userez principalement de charbon ou de bois. Toutefois, avec de nouvelles configurations, il peut accueillir d’autres combustibles. Notez que votre barbecue en pierre peut être conçu avec des briques.

Certes moins esthétiques, mais s’apprécient pour leurs grandes résistances aux fortes chaleurs. Pour une meilleure cuisson de vos mets, on vous conseille le modèle avec des briques réfractaires. Il propose une chaleur homogène pour vos grillades. Libre à vous également de miser sur un barbecue en béton cellulaire. Il est dans ce cas chaudement recommandé d’adjoindre un cendrier pour conserver sa structure.

Soulignez que la configuration de votre barbecue en pierre est très variable. Il peut disposer d’une cheminée, ouverte ou fermée, à choisir selon vos attentes. Il peut comprendre un four annexe avec une chambre de combustion en dessous. Vous y trouverez également un espace dédié à la réserve de charbon et de bois.

Certains barbecues en pierre disposent même de plans de travail pour le plus grand bonheur des passionnés de cuisine. Vous noterez que les barbecues en pierre sont la plupart du temps livrés sans grille. En termes de poids, c’est la totale. Ici, les 400kg sont vite dépassés.

Les combustibles possibles pour votre barbecue

Pour votre barbecue, vous pouvez trouver plusieurs combustibles naturels. Toutefois, on vous préconise le charbon de bois, qui est sans conteste l’un des produits les plus utilisés. On l’apprécie pour l’enivrant parfum qu’il laisse sur nos mets.

Soulignons que le charbon de bois est un résidu formé de carbone suite à la carbonisation de bois en l’absence d’oxygène. Ce combustible se caractérise par une combustion longue pour un temps d’allumage rapide. Il est vivement conseillé pour des aliments qui demandent une cuisson rapide et directe, d’où les grillades.

Saviez-vous que le charbon de bois possède un fort pouvoir calorifique. Un kilo de ce combustible apporte autant de chaleur que deux kilos de bois bien secs. Il se commercialise le plus souvent sous forme de morceaux de bois brut (charbon traditionnel) plus ou moins gros.

Lors de votre achat, prenez le temps de bien vérifier certains éléments. Un bon charbon doit avoir un taux de carbone élevé, supérieur à 82 %, un taux de matière volatile proche de 12 % et enfin un taux d’humidité faible, inférieur à 3 %. Hélas, de telles informations n’apparaissent que très rarement sur les emballages.

Il vous faudra donc faire une recherche plus approfondie afin de trouver du bon charbon. Remarquez que ce dernier peut être vendu sous le nom de charbon de bois épuré. Avant de passer en caisse, tâtez le fond du sac pour vous assurer de la taille des morceaux et de poussière. Cette dernière doit, bien entendu, être en petite quantité.

Lors de cette acquisition, choisissez une marque « NF Charbon de bois et brique de charbon de bois », garantissant les performances de ces produits. En revanche, la dénomination « qualité-restaurant » n’est pas encadrée. Ceci correspond habituellement à du charbon de gros calibre ou vendu en gros conditionnement.

Pour ce qui est des certifications PEFC ou FSC (liées à la gestion forestière), elles garantissent l’origine du bois, mais pas sa qualité et encore moins ses performances. Elles sont à adopter pour une belle pensée envers l’environnement pour un monde plus écologique.

Sur le marché, vous dénicherez différents types de charbons de bois. Vous pouvez ainsi choisir celui de type argentin. Il assure une excellente cuisson de par sa tenue en combustion lente. À l’ancienne, libre à vous aussi d’opter pour le charbon artisanal. Par rapport à une fabrication industrielle, il dure plus longtemps. Puis vient, le charbon de bois d’olivier. Ce dernier a la réputation d’offrir une meilleure saveur aux grillades.

Les briquettes de noix de coco et des rafles de maïs

Vous pouvez aussi user des briquettes de noix de coco. Ils ont l’avantage de brûler longtemps avec un fort pouvoir calorifique, tout en générant peu de flammes. Pratique pour une longue cuisson. Ce genre de combustible est souvent issu des déchets de culture qui se montrent comme de bonnes alternatives durables.

On peut également trouver dans les rayons de charbons de bois des combustibles faits à partir de rafles de maïs. Ceci permet d’écouler les déchets de la culture de maïs. Ce combustible vient donner un goût fumé aux aliments. Attention, il génère beaucoup de fumée et flambe assez rapidement. Il serait donc préférable que vos viandes soient déjà préparées avant de l’allumer.

Les sarments de vigne sont aussi recommandés pour les fumages d’aliments. Nous tenons à vous souligner qu’ils se consument assez rapidement, et ce, tout en produisant beaucoup de flammes. Ce n’est donc pas très conseillé si vous voulez une cuisson rapide et pratique.

Allumage du feu de votre barbecue

  • Se pencher sur l’allumage classique avec son barbecue à charbon

La méthode la plus classique pour allumer son barbecue consiste à utiliser du papier, un petit bout de bois et du charbon. Bien qu’il s’agisse d’une technique quelque peu ancienne, mais elle vous permet d’avoir du feu pour vos grillades, et ce, pour pas grand-chose. Pour une efficacité optimale, il convient de ne zapper aucune étape.

Et en ce sens, pensez à disposer, dans un premier temps, des boules de papier journal dans le barbecue. Puis ajoutez du petit bois, qui peut être du sarment ou de la cagette ou pourquoi pas des pommes de pins. Ensuite, allumez votre papier journal à plusieurs endroits.

On vous conseille d’utiliser des allumettes assez longues pour éviter tout risque de brûlures. Attendez que le petit bois commence à prendre feu pour verser du charbon par-dessus. Note : pour cette méthode d’allumage, vous devrez compter environ trente minutes avant d’y mettre vos aliments. En d’autres mots, attendez à ce qu’il ne reste plus de braises incandescentes, c’est-à-dire lorsqu’il n’y a plus de flammes pour entamer vos grillades.

  • User des allumes barbecues

Pour allumer votre barbecue, vous pouvez également utiliser un produit allume- barbecue. Toutefois, n’utilisez surtout pas d’alcool à brûler. L’essence plus que tout est à bannir. Ces produits sont bien trop dangereux. Les grandes flammes vives que ces produits génèrent peuvent causer bien des accidents. Pour votre barbecue, vous avez le choix entre plusieurs types d’allume-feu.

Vous pouvez ainsi choisir un gel, dont on imprègne le papier journal afin d’augmenter sa durée de combustion.

À votre gré, vous pouvez aussi user des cubes allume-feu que l’on insère sous le charbon, à la place du papier journal. Ils ont la particularité de s’allumer très bien et développent une forte chaleur. Ils sont peu encombrants et peuvent donc s’emporter n’importe où.

Pour ceux qui souhaitent une grande facilité, l’allume barbecue électrique fera donc leur bonheur. Ce dispositif est très facile à utiliser. Il vous suffit de mettre du charbon dans votre barbecue, puis de laisser l’allume-feu électrique pendant quelques minutes dans le combustible.

Notez que ce petit instrument est une sorte de résistance à très haute température et qui chauffe le charbon pour l’allumer. Assurément, la méthode est très pratique, surtout si l’on est pressé. On noterait néanmoins un petit bémol avec l’allume barbecue électrique. Vous devez être à proximité d’une prise de courant, sauf si vous utilisez une rallonge.

Aussi, avec cet instrument, on vous conseille de faire attention, quant à sa manipulation lorsque la résistance est encore chaude. Ceci vous évitera un risque de brûlure.

Pour une belle pensée pour l’environnement, vous pouvez aussi trouver des allume-feux écologiques. Sur le marché, vous y dénicherez des fibres naturelles qui ne laissent aucune odeur chimique et n’impacteront point aux saveurs de vos grillades et de vos légumes.

  • La cheminée d’allumage pour flamber son barbecue

Encore une autre méthode pour allumer votre barbecue, c’est la cheminée d’allumage. C’est certainement l’une des meilleures techniques de cette catégorie. Installez une bouteille dans votre barbecue, puis enroulez des bandes de papier journal autour en montant progressivement.

Nouez votre bande de journal avec un quart de tour de décalage par rapport à celle de la précédente. Faites-en plusieurs tours avec votre bout de papier. Une fois cela fait, versez les charbons de bois tout autour de la bouteille. Retirez ensuite cette dernière de manière à ce qu’il ne reste que le charbon et le journal.

Ce dernier va former une sorte de cheminée et vous n’aurez plus qu’à allumer en commençant par le bas de celui-ci. A la façon d’une cheminée, le feu va progressivement remonter dans la colonne, et ce, en enflammant les charbons. Dès lors que les combustibles ont bien pris feu, ramenez-les vers le centre.

Et là, vous n’aurez plus qu’à atteindre que se forment les bonnes braises pour procéder à la cuisson de vos légumes et de vos grillades. Notez que la combustion est ici régulière. Comptez entre quinze à vingt minutes pour que tout le charbon s’embrase.

  • Utiliser des pives pour allumer son barbecue

Bien que ça ne vienne pas forcément en tête, l’utilisation des pives est aussi une astuce pratique pour allumer le feu de son barbecue. Ramassez quelques pives sèches, puis installez-les avec des morceaux de bois sur la grille de celui-ci.

Sachez que les pives sont connus pour brûler très vite. De surcroît, ils libèrent rapidement une chaleur essentielle à l’allumage du charbon de bois. En seulement quelques minutes, les flammes viennent faire place à des braises rouges, et bien entendu, vous pouvez commencer à griller vos premières viandes.

  • Des astuces pour allumer son barbecue à bois

Bien sûr, vous pouvez aussi user du bois comme combustible de votre barbecue. Pour l’allumer, on pense d’abord au papier journal, tout en ajoutant de petits bois secs par-dessus et puis des bûches, à la place du charbon.

Il vous faudra attendre qu’elles se soient bien consumées pour obtenir suffisamment de braises pour commencer vos grillades. Elles ne doivent surtout pas avoir de flammes hautes. Dans le cas contraire, vos préparations risquent d’être carbonisées et vous décevrez par la même vos invités.

Tout au long de la cuisson, n’hésitez pas à ajouter d’autres bûches afin d’alimenter la braise. Au risque de relancer les flammes, on vous recommande d’en mettre une quantité modérée.

Avec ces conseils, allumer le feu de votre barbecue à charbon ou à bois n relèvera plus du parcours du combattant pour vous. En quelques coups, prenez plaisir à bluffer vos convives. Plus besoin de conférer cette tâche aux hommes de l’assemblée.

Précautions à prendre lors de la cuisson de vos grillades

L’intensité de cuisson avec votre barbecue se règle en adaptant la hauteur de la grille selon le foyer de braise ou en ajustant l’arrivée de l’air. Il convient de laisser dix centimètres entre les braises et la grille. En ce faisant, les flammes produites par les gouttes de graisse sur les braises ne viendront pas lécher vos grillades, créant des composés qui ne pas toujours appréciables en bouche.

Toujours, pour un bon confort, les fabricants ne cessent de multiplier d’ingéniosité afin de proposer des barbecues toujours plus performants. En effet, avec certains modèles, il vous est possible de cuisiner de manière indirecte, c’est-à-dire sur le côté et non sous la nourriture.

Un bon entretien de son barbecue à charbon/bois pour une utilisation et allumage facilités

  • Nettoyage

Pour que votre barbecue reste toujours propre, un bon nettoyage est de mise. Et en ce sens, frottez la grille à chaud avec une brosse métallique. Il serait préférable que celle-ci soit en acier inoxydable ou en laiton. Procédez à ce nettoyage avant et après chaque cuisson pour enlever toutes sortes de résidus.

Passez ensuite un essuie-tout imbibé d’huile. Une fois cela fait, procédez au nettoyage de la cuve ainsi que du couvercle en grattant l’excédent de graisse, puis en nettoyant avec une éponge et du savon. Pour éviter les débordements et embrasements, videz le bac à graisse et eau de manière régulière.

  • Cendres

Avec un barbecue à charbon ou à bois, vous ne serez point exempté des cendres. Vous devez donc procéder à leurs nettoyages. Et pour ce faire, videz le cendrier lorsque les cendres sont froides avant une nouvelle flambée, ce qui facilitera, bien sûr, l’allumage de votre barbecue. Dans un jardin, pour votre potager et verger, les cendres peuvent être utilisées comme engrais, et ce, après tamisage et enfouissement.

Dans votre compost, ils sont susceptibles de remonter le pH pour une terre bien fertile. Les engrais faits avec des cendres peuvent se présenter comme une excellente barrière à escargots et limaces. Votre plantation est ainsi mieux protégée. Certes les cendres sont salissantes, mais elles peuvent aussi servir de base pour fabriquer des produits nettoyants comme une lessive ou du lave-vitre.

  • Cuve

Nettoyez la cuve d’un barbecue à charbon/bois est quelque chose, dont peu de personnes font régulièrement. Et pourtant, il est essentiel d’effectuer cet entretien après chaque utilisation. Si vous rallumez le feu sur du charbon déjà utilisé, sur lequel auront coulé des graisses d’aliments, des fumées vont s’émaner. Elles sont très nocives pour la santé. Soyez donc très rigoureux à ce niveau, d’autant plus que cette étape n’est pas véritablement complexe.

Pour ce nettoyage, commencez par vider la cuve du barbecue à charbon, lorsque celle-ci est froide bien sûr, sinon vous risquez de vous brûler. Ensuite, remplissez-la d’eau chaude dans laquelle vous aurez versé du produit vaisselle. À ce propos, il serait préférable d’utiliser du bicarbonate de soude.

Puis, attendez que l’eau refroidisse et videz la cuve après 30 minutes. Nettoyez l’ensemble de la structure de la cuve jusqu’à ce qu’il ne reste plus aucun résidu avec une éponge spécialement dédiée à cet effet. Pour finir, utilisez un produit nettoyant adapté à l’acier émaillé. Cela vous permettra d’entretenir les propriétés de cette cuve.

Petite astuce : n’hésitez pas à ajouter quelques gouttes de vinaigre blanc dans l’eau. Celui-ci aidera les saletés à se détacher plus facilement de la cuve. Ce qui vous fera économiser beaucoup de temps, et ce, pour de moindres efforts.

  • Stockage

Pour empêcher l’apparition des points de rouille, protégez votre barbecue des intempéries grâce à une housse. Durant la saison hivernale, stockez-le à l’abri. Le fait de bien conserver votre barbecue va permettre de préserver sa capacité, sa propreté et bien sûr faciliter l’allumage pour vos futures grillades.

Si vous le laissez dehors, sous une housse ou dans un cabanon, pensez à faire un nettoyage de printemps lorsque les beaux jours feront leur apparition. Ceci vous permettra de chasser les rongeurs et les insectes qui s’y sont réfugiés. Un seul mot d’ordre : nettoyer et réviser avant de le mettre en marche.

Conclusion Une partie de barbecue ne peut que réchauffer le cœur de toute la famille. Pour que son allumage ne vienne pas saper l’ambiance de l’assemblée, prenez compte des quelques techniques permettant de le flamber en deux coups trois mouvements.

Bien sûr, pour un allumage facilité, on vous recommande de bien nettoyer l’ensemble de votre barbecue à charbon ou à bois, et ce, après chaque utilisation. En plus de vous compliquer la tâche, un barbecue sale est néfaste pour la santé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star