Zoom sur la Albuca Spiralis

D’une forme simple mais pourvue de tige spiralée, l’Albuca spiralis est une plante que l’on retrouve dans de nombreux jardins. Cette plante vivace est dotée d’un feuillage caduc. Comme n’importe quelle plante, l’Albuca Spiralis se développe très bien dans de bonnes conditions environnementales et climatiques. Si vous envisagez d’adopter cette plante, voici quelques points à connaître à son propos.

Généralités

De son nom scientifique Albuca Spiralis est tiré une appellation plus commune : Albuca spiralée. Cette plante est catégorisée dans la famille des Asparagacées. En cette saison, la plante offre des fleurs généralement de couleur jaune et un feuillage pouvant passer du vert clair au vert foncé. A maturité, l’Albuca peut atteindre 0,60 mètre.

En ce qui concerne le jardinage, l’entretien reste modéré et ne demande pas beaucoup d’efforts. Etant donné que c’est une plante caduque, elle ne demande pas à ce que l’on arrose abondamment. Un léger arrosage est suffisant.

Dans de bonnes conditions, l’Albuca peut pousser rapidement. Une fois rendue à une certaine hauteur, elle est même possible de procéder à des méthodes de multiplication. Etant donné que c’est une plante qui s’adapte à un climat chaud, elle ne s’adapte pas au froid.

Pour une bonne croissance, il est préférable de privilégier un sol neutre de type humus. Bien qu’elle soit une plante caduque, préférez un sol bien drainé avec une densité de 6 pieds par mètre carré. Si cette plante trouve sa place en plantation, on peut aussi l’adopter en intérieur comme dans le salon, la véranda ou sous une serre chaude.

Description

L’Albuca Spiralis est une plante bulbeuse, rare et plus ou moins imposante par rapport à son genre. En période de floraison, les bulbes se transforment, se répartissent, sur une hampe florale fine. Une fois écloses, les fleurs prennent la forme de clochettes étroites composées chacune de trois sépales verdâtres qui s’ouvrent sur trois pétales. Durant le printemps, les fleurs dégagent une légère senteur. Si les fleurs intéressent beaucoup les amateurs, les feuilles de la plante retiennent aussi l’attention.

Le feuillage d’origine de la plante est assez intéressant. Les feuilles sont linéaires et épaisses et ressemblent à des tiges. Mais la différence c’est que ces feuilles linéaires sont enroulées sur elles-mêmes. Les feuilles peuvent partir de la base ou des bulbes selon leur progression.

En été, les feuilles s’assèchent et changent de couleur pour enfin s’endormir complètement jusqu’en automne. A sa forme particulière, la plante possède aussi un cycle assez original. En effet, sa croissance est décalée comparée à celles des autres plantes.

Malgré qu’elle ne supporte pas entièrement la période hivernale, c’est pourtant durant cette période qu’elle commence à pousser pour fleurir entièrement au printemps. Le bulbe de l’Albuca Spiralis est entièrement vert et ressemble à s’y méprendre à un oignon.

Une plante exotique par excellence

L’Albuca Spiralis trouve son origine en Afrique du Sud. A cause de sa forme particulière notamment au feuillage, qui se ressemble à s’y méprendre à une tige, en tir bouchon. D’ailleurs c’est pour cette raison particulière qu’on lui a attribué cette appellation originale.

Les admirateurs de belles plantes seront conquis par l’Albuca Spiralis car la plante reste un trésor unique dans le règne végétal. Il est quasi-impossible de trouver une plante présentant la même forme surtout avec les spirales se trouvant au pic de la plante.

Une des particularités de cette plante est aussi la senteur vanillée qu’elle dégage. Du haut de ces 20 cm, elle dégage un parfum envoutant semblable à la vanille lors de sa floraison printanière d’Avril à Mai. Dans de bonnes conditions, sa hampe florale peut atteindre facilement les 50 cm.

Jusqu’à maintenant, personne n’a été capable d’expliquer les feuilles frisées de la plante. Ce qui est notable est que plus le climat est chaud, plus les feuilles sont frisées.

Plantation

Comme toutes les plantes, l’Albuca Spiralis trouve surtout son compte dans le jardin, dans un lieu bien ensoleillé. Pour une excellente croissance, il faut que le sol soit bien drainé, composé de sable grossier et de pouzzolane. Ceux-ci étant de bons alliés pour la plante. Si vous envisagez d’en adopter une chez vous, plantez-là en automne durant lequel elle entre en période d’endormissement.

Ainsi, pour le procédé de plantation, commencez par mettre les bulbes dans des pots. Ceux-ci doivent être de taille trois fois plus grand que celle du bulbe. Garnissez par la suite, le bulbe de terreau spécial cacté. Attendez à ce que la plante soit assez grande pour la mettre directement en terre tout en s’assurant à ce que le sol soit toujours bien drainé.

Lors de la première mise en pot, il est aussi parfois indispensable de passer par un rempotage. Ce procédé n’est nécessaire que quand les pots deviennent trop étroits lorsque vous devez séparer les bubilles. Il est conseillé de procéder à un rempotage qu’en automne.

Une fois que la plante est assez grande, vous pouvez la mettre en sol. L’Albuca Spiralis apprécie spécialement le sol sablonneux avec un peu de compost. L’avantage est avec cette plante c’est qu’elle n’est pas très sélective en ce qui concerne le pH du sol.

Durant les périodes hivernales

Comme il a été spécifié, l’Albuca Spiralus ne supporte pas l’hiver étant donné qu’elle apprécie plutôt un climat doux. Pour autant, ce n’est pas impossible de cultiver cette plante durant la période hivernale mais en intérieur. il faut noter par contre que les Albuca Spiralus anglais supportent mieux l’hiver étant donné qu’elles poussent sur cette terre depuis des années.

Dans un autre pays, une culture dans le jardin reste néanmoins envisageable. Mais dans ce cas, il faut que la plante reste bien à l’abri des intempéries hivernales comme dans des sols bien drainés et des lieux où les pluies sont rares en hiver.

Toutefois si vous n’avez pas encore eu le temps de protéger ou de déplacer la plante, pas de panique. L’Albuca Spiralis peut survivre au gel pendant quelques jours seulement. Sur le long terme, elle ne supporte pas le gel.

Comment multiplier l’Albuca Spiralis ?

Notre conseil est de ne pas entamer la division avant l’automne, avant que la croissance de la plante reprenne. Ainsi, séparez les bulbilles  au moment du rempotage. Non seulement le rempotage permet d’avoir une surface de mis en pot plus importante mais elle permet aussi de renouveler les éléments nutritifs contenu dans le terreau du pot.

La séparation des bulbilles n’est pas compliquée car il suffit de tirer dessus en utilisant tout simplement un outil tranchant. Toutefois faites attention à ne pas blesser ni les bulbilles ni le bulbe d’origine.

Entretien de l’Albuca Spiralis

L’enroulement des feuilles, faisant la particularité de la plante, s’effectue grâce à la chaleur mais aussi la sècheresse. Un processus naturel qui confère à la plante une forme assez originale. Pour autant, il ne faut pas laisser cette plante manquer d’eau au risque de la voir mourir.

En période de végétation, il faut l’arroser régulièrement pour une excellente croissance des feuilles et des fleurs. Durant la période estivale en basculant vers l’automne, diminuez l’arrosage de la plante. Espacez-les de trois semaines pour que l’Albuca Spiralis ne meure pas.

En général, l’Albuca Spiralis demande un espace lumineux, de préférence des sources naturelles. Mais attention à ne pas trop l’exposer en cas de fortes chaleurs. Etant aussi une plante d’intérieur, elle supporte les températures standards. Toutefois, veillez à ce que la température dans la maison ne soit pas en dessous de -5°C. Pour que la plante pousse bien, pensez à fertiliser celle-ci durant plusieurs périodes de l’année. Utilisez de l’engrais liquide en arrosant la veille de la fertilisation. Après un bon arrosage, fertilisez le sol et non la plante. Effectuez cette fertilisation au début de la croissance et une autre dose des semaines plus tard.

Les nuisibles et maladies

Jusqu’à maintenant, aucune maladie n’a été signalée en ce qui concerne l’Albuca Spiralis. Elle n’est sujette à aucune maladie à condition de respecter une culture adéquate. Il en va de même en ce qui concerne les nuisibles.

L’attention se portera surtout sur l’arrosage. Un arrosage trop fréquent tout comme le manque d’eau peut tuer la plante. Si l’arrosage est trop copieux, les feuilles se ramolliront rapidement et finissent par tomber. Si cela arrive prenez le bulbe pour le mettre dans un nouveau port et un sol neuf. Il se peut que la plante survive et que les feuilles recommenceront à pousser.

Bien que vous soyez à l’abri des petites bêtes, faites toutefois attention aux autres plantes et animaux. En effet, il existe des plantes qui tuent les autres plantes en se gavant de tous les nutriments contenus dans le sol. Votre Albuca Spiralis manquera de nutriment et peut en mourir.

Mettez aussi votre plante à l’abri des animaux comme les taupes ou autres qui apprécient particulièrement creuser sous terre. Ils peuvent déraciner vos plantes en quelques secondes seulement.

L’albuca Spiralis Frizzle Sizzle

Vu comme une vraie curiosité végétale, elle offre des feuilles plus frisées que d’habitude. Au printemps, la plante connaît un certain succès car nombreux s’attèlent à la cultiver chez soi. Toutefois, il est à noter que comme toutes les Albuca Spiralis, il n’est pas évident de la cultiver aussi facilement.

En effet, et toujours en rappel, il n’est pas facile de lui faire passer l’hiver. Prendre en compte certaines techniques et les contraintes climatiques permettent toutefois de passer le cap du premier été pour le second printemps.

Ce cultivar est une sélection effectuée par Gerardus Adrianus Maria Zwidgerst. Sa popularité vient du fait que cette espèce est réputée comme la plus frisée de toutes ses espèces. La raison pour laquelle on la retrouve aussi facilement dans les jardins d’aujourd’hui, c’est qu’elle est plus facile à cultiver comparée aux autres.

D’autant plus qu’elle s’adapte parfaitement à une culture estivale. Généralement l’espèce Albuca Spiralis entre en phase d’endormissement après la floraison. Ce qui n’est pas le cas du cultivar Frizzle Sizzle. Celui-ci continue de fleurir durant l’été.

Afin de maintenir la beauté de la plante, il faut la placer à un emplacement ensoleillé en n’arrosant que si le sol est sec. Le cultivar ne tolère pas une abondance en eau et préfère mieux la sécheresse. Veillez ainsi à trouver le bon équilibre.

Une fois la phase de la floraison passée, les feuilles commencent à jaunir. C’est le signe qui vous dit d’arrêter l’arrosage car la plante entre en phase d’endormissement. Cette étape est importante car elle permet de stimuler la prochaine croissance. Normalement la période de dormance commence au début de la saison hivernale. Mettez ainsi la plante dans un pot et en intérieur pour ne pas qu’elle se gèle.

Les exceptions existent car cette plante peut aussi se cultiver tout le long de l’année, même en hiver. Mais dans ce cas, il faut un arrosage fréquent et la période de dormance n’existe plus. Sans la période de dormance, les chances de floraison sont minces car la plante n’a eu aucune stimulation de croissance.

La période de dormance de l’Albuca Spiralis

La période de dormance est un processus peu commun surtout pour les novices en jardinage. Cette période commence en début de l’hiver pour l’Albuca Spiralis. Ce processus est activé par les températures qui baissent et la durée du jour.

Car à partir de ces signaux, les végétaux savent qu’on entre dans une période hivernale et il faut qu’ils se protègent. C’est le cas de l’Albuca Spiralis. La plante commence à perdre ses feuilles, ralentit et stoppe la circulation de la sève. C’est un peu comparable à une hibernation pour les animaux. Ce phénomène est une protection contre le froid pour reprendre la croissance au printemps.

Nombreuses sont les personnes qui mélangent une plante en dormance à celle morte. Ainsi, durant l’achat vérifiez bien vos bulbes pour ne pas tomber sur un bulbe mort. Souvent un bulbe asséché et très brun est mort. Dans les espaces de vente, les bulbes sont mis dans des sacs plastiques aérés avec de la fibre de coco pour qu’il ne meurt pas rapidement.

Certains vendeurs les mettent dans des pots. Si les bulbes se trouvent dans des pots, n’hésitez pas à les sortir pour vérifier s’ils ne sont pas morts. Un bulbe vivant sera encore charnu et solide. A noter que dans les magasins, une grande partie des bulbes meurent après un mois de conservation. Une raison pour laquelle il faut toujours faire attention avant d’effectuer un achat.

Que faire si l’Albuca Spiralis ne fleurit pas ?

La mythe horticole veut que si une plante ne fleurit pas c’est que forcément c’est une mâle. C’est une réponse valable mais il y a aussi d’autres possibilités. En printemps, si vous remarquez que les fleurs de l’Albuca Spiralis ne font pas encore état de leur beauté, ne paniquez pas encore.

Les raisons peuvent être diverses :

– La première c’est que la plante n’est pas encore assez mature. Généralement, les plantes fleurissent la première année mais il y a toujours des exceptions qu’il est difficile d’expliquer.

– La deuxième raison c’est que votre Albuca Spiralis n’est pas passé par une période de dormance. En effet, en achetant la plante directement et non la bulbe, il se peut que vous soyez tombé sur une plante qui n’a pas eu sa dose de stimulation annuelle pour qu’elle fleurisse pour le printemps prochain. Si c’est le cas, achetez un nouveau bulbe et recommencez un processus plus naturel permettant à la plante de fleurir.

– La troisième raison : la maltraitance. Une plante maltraitée ne risque pas de fleurir aussi facilement. C’est souvent le cas lorsqu’on les taille alors que ce n’est pas nécessaire. Les novices peuvent ainsi supprimer les bourgeons par mégarde. Même si l’Albuca Spiralis est une plante de taille moyenne comparée aux autres, si vous êtes obligé de tailler, autant le faire après la floraison.

– La quatrième raison assez risible mais possible c’est aussi les animaux. Il est tout à fait possible que l’Albuca Spiralis ait fleurit mais vos animaux de compagnie ont décapité les fleurs. Il se peut aussi que ce soit des oiseaux. Dans tous les cas, c’est une possibilité à retenir. D’autant plus que la plante se trouve à une hauteur idéale pour que n’importe qui puisse arracher les fleurs facilement.

– La dernière raison assez logique aussi si votre plante ne fleurit pas c’est qu’elle vit dans des conditions environnementales désastreuses. Dans ce cas, il se peut que la plante soit trop gorgée d’eau, ce qui n’est pas du tout adaptée à l’Albuca Spiralis sinon elle va mourir. Il se peut aussi que votre sol soit trop riche et la plante est trop gavée pour pousser normalement. Même si le sol reste un environnement naturel, vérifiez toujours sa composition pour que la plante ne meurt pas ou ne fleurisse pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star