Tout connaître sur le Laurier

Voici un arbuste décoratif aromatique et homéopathique très connu : le laurier qui s’invite dans votre jardin simplement. Cest dailleurs un élément incontournable dans les jardins botaniques comme dans les espaces extérieurs. Sa plantation, son entretien et son utilisation sont à la portée de tout le monde. Voici justement quelques conseils pour vous aider.

Qu’est-ce que le laurier ?

Pour commencer, qu’est-ce que le laurier ? À quoi peut-il servir ? D’où vient-il ? Retour sur les éléments à connaître sur cette plante tendance en France depuis quelques années.

  • Description physique

De son nom scientifique, le laurus nobilis, le laurier est un arbuste décoratif de grande taille. À maturité, il peut atteindre de 3 à 7 m de hauteur. Il propose un feuillage persistant et apporte toute l’année de la verdure dans votre jardin.

Connu pour son arôme exceptionnel et pour ses fleurs roses ou blanches, ce dernier s’invite depuis quelques années déjà dans la décoration d’extérieur des maisons françaises. Cest une plante vivace qui existe en différentes variétés, quasiment increvable, et qui est très facile à entretenir. C’est l’allié indispensable pour ceux et celles qui ont envie de structurer leur jardin, tout en ne perdant pas de temps dans les travaux de jardinage.

  • Origine et histoire

Le laurier est une plante qui nous vient dAsie Mineur et dEurope méridionale. Il s’est invité dans le domaine de la décoration de maison depuis quelques années déjà et s’est vulgarisé en France comme LA plante homéopathique.

De tous temps, il a été un signe de noblesse et de victoire. Si bien qu’une expression a vu le jour et le concerne particulièrement : « se reposer sur ses lauriers ».

  • Utilisation

Si certaines variétés sont toxiques, comme le laurier-rose ou le laurier-cerise, le laurier sauce a plusieurs utilités. En plus d’être un excellent accessoire de décoration dextérieur, cest un savoureux accompagnement pour vos plats. Son arôme exceptionnel apporte de l’authenticité à vos recettes de cuisine.

Cest lingrédient principal pour préparer un bouquet garni : pour offrir, pour servir de décoration de table ou même pour le bouquet de la mariée et des demoiselles d’honneur, etc.

Cette plante vous aide à prendre soin de vous et de votre peau. Quelques grandes marques cosmétiques utilisent d’ailleurs le laurier dans la fabrication de leurs produits.

  • Différentes variétés

Comme susmentionné, le laurier existe en plusieurs variétés. Le laurier-sauce est le seul qui soit comestible. Le laurier-rose et le laurier-cerise ne servent que pour la décoration. L’arbuste à feuillage persistant et volumineux vous permet de structurer et d’aménager comme il se doit votre espace.

  • Les avantages du laurier

Il y a dans tous les cas plusieurs avantages à planter du laurier, au-delà de ses valeurs nutritives et de ses différentes utilisations possibles. Ce nest pas la peine par exemple d’être un expert en jardinage pour le planter et lentretenir. C’est une plante invulnérable qui ne nécessite pas d’entretien compliqué pour se développer.

Par ailleurs, il se marie avec n’importe quelle thématique de décoration. Il apporte du chic et de la verdure toute lannée dans votre jardin. Avec son feuillage persistant, c’est le must des accessoires de décoration d’extérieur. 

Comment planter le laurier ?

Envie d’avoir un laurier dans votre jardin ? Mettez-vous au jardinage. La plantation d’un tel arbuste est à la portée de tout le monde. Voici justement quelques indications à prendre en compte pour réussir votre projet.

  • Les techniques à utiliser

Pour les novices en jardinage comme pour les experts, sachez que le laurier peut être planté via un bouturage. C’est la plus simple et la plus rapide pour peaufiner l’aménagement de votre espace extérieur.

Pour ce faire, vous avez besoin d’une bouture de 15 à 20 cm environ et d’une tige saine. Vous allez la travailler en enlevant les feuilles et en ne gardant que les deux paires au sommet de la tige. Cest ce que lon appelle lhabillage de la bouture.

Afin daccélérer le développement de la racine et du laurier en général, utilisez une hormone de bouturage. Il s’agit d’un liquide pouvant s’acheter à quelques dizaines d’euros dans les magasins de jardinage. Versez-le dans un verre et trempez-y votre bouture avant de la mettre au sol et de l’arroser abondamment.

Le bouturage dun laurier peut se faire aussi bien au sol que dans un pot. Dans le second cas, on vous conseille de ne pas déplacer votre plante avant le prochain printemps.

  • La bonne saison pour commencer

Afin de réussir votre plantation, on vous conseille de commencer à la fin de l’été. Les conditions climatiques sont idéales pour le laurier sauce.

Si vous choisissez le repiquage, il faut attendre le printemps pour procéder. Il en va du bon développement de votre plante.

  • Quel type de sol utilisé ?

En pot ou au sol, sachez que le laurier sauce a besoin dune base riche en humus, argileuse ou calcaire, agrémentée de sable ou de cailloux. Vous pouvez utiliser un terreau spécial proposé par les vendeurs en ligne. Travaillez également le sol avec du compost ou de l’engrais.

Pour planter le laurier, le PH du sol doit être aussi neutre, acide ou alcalin. Il sadapte à peu près à toutes les zones de plantation. Ce qui attire d’ailleurs les jardiniers novices.

  • Quel est l’emplacement idéal pour le laurier ?

Bien choisir l’emplacement de votre plante est également nécessaire. Il en va de son bon développement et de sa bonne santé. Pour ce faire, le laurier a besoin dun maximum de soleil. Une zone mi-ombragée fait également l’affaire.

En fonction de la structure et de l’exposition de votre jardin, le laurier peut être utilisé afin de limiter les terrasses ou les allers, ou simplement pour donner du volume au milieu du jardin. Tout est aussi une affaire de goût.

Comment entretenir le laurier ?

En règle générale, le laurier ne nécessite pas énormément de travail dentretien. C’est d’ailleurs ce qui séduit les particuliers pour l’utiliser comme accessoire de décoration.

  • Arrosage du laurier

L’arrosage du laurier est nécessaire, selon qu’il soit ou non planté en pot. En effet, si la plante est plantée en sol, vous naurez pas dapport deau supplémentaire à faire pour assurer son bon développement. Au contraire, pour les plantations en pot, un arrosage de temps à autre n’est pas du luxe. Le laurier napprécie pas non plus un sol trop sec.

  • Taillage du laurier

Le taillage n’est pas obligatoire. Certains le font pour optimiser la vitesse de développement de leur plante et aussi pour lui donner un peu plus de style. Si lenvie vous prend, réalisez le taillage avant la saison de fleuraison. Selon la variété, cela peut être de mai en octobre.

En fonction de la fréquence et la pérennité de la taille de votre plante, celle-ci peut devenir plus généreuse. C’est pour cette raison que les producteurs professionnels de laurier ne manquent pas de tailler leur plante chaque année.

Pour ce qui est de la technique de taillage, tout dépend de vos attentes et de la forme que vous avez envie de lui donner. Ce peut être en coupant les bords simplement pour avoir une forme plus stricte, soit en le cisaillant de manière ciblée qui apporte de l’originalité dans la forme de vos arbustes.

  • Rempotage du laurier

Certains font un bouturage en premier dans le sol et ensuite rempotent en fonction du développement de la plante, voire replantent en sol au bout de quelques mois. Attention, ce genre de démarche n’importe comment. En effet, le repiquage doit se faire au printemps. Pour ce qui est du rempotage, il faut attendre que la motte de racine se forme avant de la déplacer. Heureusement, le laurier est une plante au développement rapide.

  • L’entretien de la plante d’une saison à une autre

On tient également à souligner que le laurier ne pardonne pas le froid et le gel. C’est l’un des avantages à le mettre en pot. Vous pouvez le protéger en le rentrant pendant lhiver. Sinon, les experts vous proposent aussi quelques techniques pour protéger votre laurier en extérieur pendant la fin d’année. On pense notamment au paillage du sol.

  • À quoi faire attention pendant la plantation de laurier ?

Il faut également faire attention à certaines maladies et insectes pendant la plantation du laurier. Les pucerons, la cochenille, ainsi que les nuisibles en tout genre peuvent attaquer la plante.

Les experts vous conseillent notamment la bouillie bordelaise à titre préventif. À appliquer fréquemment sur le tronc de votre arbuste, elle évite le développement ou l’installation de ces maladies. À cela s’ajoute le respect des normes d’entretien et de plantation du laurier.

Si votre laurier est d’ores et déjà infecté, vous pouvez user d’insecticides en tout genre pour vous en débarrasser, voire à le tailler pour éviter la propagation de la maladie.

Laurier-sauce : récolte et conservation

Comme évoqué précédemment, le laurier-sauce est comestible. Plusieurs recettes le mettent d’ailleurs en valeur. En plantant ce genre d’arbuste dans votre jardin, vous vous éviterez peut-être certaines dépenses.  

  • Quand récolter le laurier ?

Il n’y a pas de saisons pour manger du laurier et encore moins pour la récolte. Grâce à son feuillage persistant, vous pouvez en cueillir toute lannée. Son goût et son odeur se conservent mieux si la coupe est de première fraicheur.

Pour protéger le plus possible votre plante et vous assurer d’avoir une provision pour  l’hiver, on vous conseille de récolter un peu plus de feuilles avant la période de gel de la fin d’année. La récolte du laurier commence généralement vers le mois de mars, tous les ans.

  • Les techniques pour faciliter la récolte

Mais comment récolter le laurier ? Cest simple : prenez les feuilles qui sont très foncées. Ce sont les plus vieilles et qui ont le plus d’arôme. Ce sont celles qu’on utilise le plus dans la cuisine et qui se conservent le mieux.

Coupez simplement à la base de la feuille. Vous n’avez pas besoin de sécateurs pour ce faire. Vos ongles ou un couteau suffisent amplement.

  • Quand consommer le laurier sauce ?

Il ny a pas réellement de saison pour consommer du laurier sauce. Ses feuilles servent toute l’année et se consomment généralement en accompagnement d’une sauce. Son huile essentielle peut aussi être diluée et utilisée. Dans les deux cas, le laurier apporte des protéines, des lipides, des glucides, de l’eau, des fibres, des vitamines C et B9, du bêta-carotène, du potassium,  du magnésium et du phosphore.

Pour apprécier le goût et tout l’arôme du laurier, vous pouvez le mettre directement dans la sauce, dans l’eau de cuisson ou simplement dans votre bouteille de vinaigrette pour un maximum d’authenticité dans vos salades.

  • Les astuces pour conserver votre laurier sauce

Le laurier se conserve plusieurs semaines après sa récolte. Attention, vous devez avant tout sécher ses feuilles. Ensuite, placez-les dans un bocal fermé hermétiquement et à l’abri de l’humidité et de la lumière. Normalement, après louverture du couvercle, vous devriez ressentir à chaque fois lodeur particulière du laurier.

Le laurier : une plante aromatique et homéopathique

Bien plus qu’un simple accessoire de décoration, le laurier peut être utilisé à différentes finalités. Cest aussi une plante aromatique, esthétique et comestible. Elle demeure une star de l’homéopathie moderne.

  • Que soigne le laurier ?

Le laurier peut aider à soigner plusieurs maladies. Par exemple, il est un excellent antidouleur pour retrouver votre forme après des efforts physiques intenses ou pour soulager des crampes en tous genres.

Il est également un bon antiseptique et un antiviral. Indiqué pour soigner les plaies et les blessures, il soulage aussi les abcès ainsi que les problèmes bucco-dentaires.

On peut également utiliser le laurier contre le stress et lanxiété. Il aide à vous sentir mieux dans votre peau et aussi à trouver une meilleure qualité de sommeil. Cest aussi un sédatif naturel et sans risque de dépendance.

En bon pansement digestif, il augmente l’appétit et calme aussi les douleurs liées à la digestion. Il faut en boire en infusion après le repas.

Bien évidemment, les techniques d’utilisation et la posologie varient selon le mal dont vous souffrez. Demandez toujours conseil à des experts. Même il sagit de se soigner de manière naturelle avec des plantes, le surdosage est tout de même risqué.

En règle générale, le laurier se consomme sous forme de tisane. Il s’applique sur la peau, sous forme d’huile de massage, uniquement dans le cas des douleurs musculaires. Cela permet de soulager rapidement et d’apaiser localement la douleur.

  • Le laurier pour perdre du poids

Le laurier est un aliment très savoureux qui contient peu de calories. Cest un excellent allié pour perdre du poids. Pour ce faire, il faut le prendre sous forme de tisane. Buvez une tasse de thé de feuille de laurier avant de manger. Cela vous permet de limiter les portions et de perdre des kilos superflus rapidement.

Bien évidemment,le laurier à lui seul ne permet pas réellement une perte de poids. Néanmoins, il peut sinscrire dans un programme damincissement avec un rééquilibrage alimentaire, quelques séances de sport, etc. Il n’affecte pas votre régime drastique et vous permettra tout de même d’avoir du goût au palais. En sauce comme en tisane, le laurier est connu pour son arôme exceptionnel. 

  • Le laurier comme un allié beauté

Enfin, savez-vous que le laurier est aussi un excellent allié beauté ? Il est utilisé désormais par plusieurs grandes marques de cosmétiques. Ce n’est cependant pas la peine de payer des centaines d’euros pour prendre soin de vous. Prenez quelques gouttes d’huiles essentielles de laurier, que vous obtiendrez en malaxant les feuilles. Vous pouvez également l’acheter directement sur les plateformes dédiées pour quelques dizaines d’euros.

En tous les cas, mettez-en quelques gouttes dans votre bain. Cela permettra d’hydrater votre peau en profondeur. Pour ne pas vous irriter, pensez à toujours diluer le produit avant utilisation. Cette technique est également utilisée pour l’entretien des cheveux. Quelques gouttes dans de l’eau servent à laver les cheveux. Le laurier donne de la brillance et de la force à votre crinière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star