Comment aménager une devanture de maison ?

Pour mettre en valeur une maison, il est important de bien entretenir sa façade. Il existe de nombreuses façons d’embellir une devanture de maison. La solution la plus utilisée est le ravalement de façade.

Il est aussi important de bien choisir les matériaux du revêtement qui, en plus d’être esthétiques, doivent améliorer le confort et l’économie d’énergie. Enfin, la devanture de la maison doit être bien aménagée. Cet article propose 5 astuces pour son aménagement.

L’aménagement de l’allée principale

L’allée principale est le premier accès utilisé par toutes les personnes voulant entrer dans la maison. Ainsi, elle doit être praticable toute l’année. De plus, une allée bien aménagée peut mettre en valeur la devanture de la maison.

  • Aménagement d’une allée : les principaux points à prendre en compte

Avant de se lancer dans l’installation d’une allée, il est important de bien étudier le projet.

Parmi les principaux points à définir figurent :

– La praticabilité

Une allée principale est utilisée chaque jour par plusieurs personnes. Elle doit ainsi être praticable, quelle que soit la saison. Elle doit donc résister à la neige et aux intempéries. Le choix du matériau dépend principalement de la région où la maison se situe et le climat.

L’accessibilité

L’allée doit être accessible à tous les membres de la famille et les personnes qui l’utilisent régulièrement. Elle doit ainsi être aménagée afin de faciliter le déplacement des personnes en bonne santé, mais surtout des personnes souffrant d’une incapacité.

  • Quelques astuces d’aménagement

Il est conseillé de délimiter la zone à aménager avant de se lancer dans la phase de construction. Cette astuce permet de bien visualiser la forme de l’allée et de modifier les trajets en cas de besoin.

En général, la zone doit mesurer 1,2 m de large. Cette dimension permet à deux personnes d’accéder à la maison côte à côte. Il est conseillé d’éviter autant que possible l’utilisation d’un matériau glissant qui représente un danger pour les utilisateurs.

Par ailleurs, si la maison est installée dans une région neigeuse, les matériaux qui résistent au sel sont nécessaires si les propriétaires utilisent un produit pour faire fondre la neige. Toutefois, cette technique est à proscrire dans un jardin, car les plantes ne supportent pas le sel. Il est plus avantageux d’utiliser du sable.

Enfin, si la maison se situe sur un niveau plus élevé que le sol, il est intéressant d’ajouter à l’allée quelques marches d’escalier. Néanmoins, pour une hauteur dépassant deux marches, l’aménagement d’un escalier à part entière est plus avantageux.

  • Combien coûte l’aménagement d’une allée ?

Le prix d’une allée dépend de plusieurs critères tels que sa longueur et les types de matériaux utilisés.

– Les allées en béton

Utilisées pour leur solidité, les allées en béton offrent aussi plus de flexibilité. Suivant le style de l’aménagement et la variante utilisée, leur prix peut varier de 25 € à plus de 130 €/m².

– Les allées en gravier

Le gravier est aussi un matériau très utilisé pour aménager une allée principale. Pour disposer d’un accès fonctionnel, il est recommandé d’utiliser du gravier stabilisé. En outre, pour une touche plus esthétique, il est possible de l’associer avec un pas japonais.

Les allées en gravier offrent l’avantage d’être faciles à installer et d’être abordables. En effet, le mètre carré coûte en moyenne 50 €.

Les allées en pavé

Pour profiter d’un rendu plus régulier, il est conseillé de se tourner vers les pavés. Durant les périodes de pluie, ils ne retiennent pas l’eau. De plus, en cas de dommage, il est plus pratique de les remplacer. Ce type d’allée coûte généralement entre 30 € et 120 €/m².

– Les allées goudronnées

Le goudron est le matériau idéal pour les allées destinées à la fois aux personnes et aux véhicules. Il est très solide et peut durer plusieurs années sans s’abimer. L’allée goudronnée coûte de 25 € à 60 €/m².

– Les allées en bois

Les allées en bois sont depuis quelques années de plus en plus utilisées notamment par les paysagistes. Elles sont plus coûteuses que les autres, car les bois utilisés doivent être traités afin de résister aux intempéries. Cependant, elles sont plus esthétiques et apportent de l’originalité à la devanture d’une maison.

– La clôture et le portail

La clôture et le portail d’une maison font aussi parties de la décoration d’une maison. Il est possible de les embellir en choisissant les bons matériaux et le design adapté à l’esthétique du bâtiment.

Toutefois, il n’est pas toujours nécessaire d’investir dans un nouveau portail ou une nouvelle clôture. En effet, il est possible d’opter pour un relooking en appliquant une nouvelle couche de peinture ou d’ajouter quelques habillages. Parmi les solutions les plus utilisées, il est possible de citer :

– La peinture

Les portails en PVC sont aujourd’hui très répandus. Cependant, avec le temps, ils ont tendance à se détériorer. Ainsi, sans un entretien régulier, leur apparence se dégrade radicalement. Toutefois, il n’est pas nécessaire de remplacer le portail.

Utiliser de la laque pour PVC permet de retrouver sa couleur d’origine. Cette solution est facile à mettre en place. En effet, l’application de la laque pour PVC ne demande aucune sous-couche.

De plus, elle offre de bons résultats. Le prix de ce relooking est très abordable puisque 2 l de ce produit coûte en moyenne 70 € pour un rendement de 12 m²/l.

– Les claustras aérés

Les claustras sont des parois ajourées construites généralement en bois, en béton, en terre cuite ou encore en métal. Contrairement aux murs classiques, les murs claustras offrent plus de lumière et atténuent la sensation d’étouffement.

En effet, ils sont, la plupart du temps, munis de fentes qui laissent passer la lumière. L’installation des claustras dépend principalement des matériaux de construction utilisés. Les claustras en béton sont montés les uns sur les autres.

Leur installation demande un minimum d’effort physique et coûte en moyenne 4,9 € la pièce d’une dimension de 20 × 40 cm.

– Les chapeaux d’habillage

Il n’est pas nécessaire de reconstruire l’ensemble formé par le portail et la clôture pour embellir une maison. Installer un chapeau d’habillage permet de relooker les piliers soutenant les clôtures et les portails à moindre prix.

Généralement taillé en pierre, il est facile à poser. L’installation peut être réalisée avec ou sans colle. De plus, il est possible de choisir des chapeaux d’habillage de différentes couleurs. Une unité de chapeau d’habillage coûte en moyenne 30 €.

– Le vernis

Le plus grand inconvénient des clôtures en bois reste leur fragilité face au temps. Toutefois, l’utilisation d’un vernis permet de redonner une seconde vie à une structure en bois. De plus, il constitue une protection contre les caprices de la météo.

Le marché propose une large gamme de vernis de toutes les couleurs et pour toutes les utilisations. Il est nécessaire d’appliquer au minimum deux couches pour profiter d’une protection optimale. Le prix des vernis varie en fonction de la quantité demandée et de leurs caractéristiques.

– Les plaquettes de parement

Les plaquettes de parement ou pierres de parement sont des revêtements décoratifs utilisés pour embellir les murs. Elles leur apportent du relief. Les plaquettes de parement sont disponibles en pierre naturelle, en plâtre ou encore en terre cuite.

Elles peuvent être utilisées comme un revêtement des murs ou des piliers soutenant le portail d’une cour. Elles se déclinent en une multitude de couleurs. Selon le matériau utilisé, le prix du mètre carré de la pierre de parement varie de 10 € à 20 €.

– La canisse

Aussi appelée haie artificielle, la canisse est un léger filet de bois utilisé souvent comme pare-vent. Cependant, elle peut aussi servir pour relooker une clôture en fer ayant subi le dégât du temps.

En effet, fixer à cette dernière, elle peut cacher les rouilles et la dégradation du fer. De plus, la canisse est idéale pour bénéficier de plus d’intimité. Elle est facile à installer et peut s’adapter à la majorité des portails et des clôtures. D’une densité moyenne de 1 kg/m², une canisse coûte en moyenne 30 €.

– Les installations lumineuses

L’aménagement d’une installation lumineuse sur la devanture d’une maison permet de faire ressortir son charme. Cependant, pour réussir l’installation, il est nécessaire de respecter plusieurs règles d’aménagement et de bien choisir le matériel à utiliser. Le choix dépend de la structure et des matériaux de construction de l’habitation.

– L’éclairage rasant

Ce type d’éclairage permet de mettre en valeur les maisons en pierre apparente ou en vieille brique. Il fait ressortir la beauté des murs en mettant en valeur toutes leurs caractéristiques. Un éclairage rasant est constitué d’une source lumineuse continue et linéaire. Il permet ainsi de souligner les parties saillantes tout en donnant du relief aux parties creuses

– L’éclairage plongeant

Les luminaires dirigés vers les murs offrent tous les avantages d’un éclairage sans éblouir les passants. De plus, ils mettent en avant la façade ainsi que les plantes grimpantes et les autres éléments décoratifs du mur et de ses pieds.

– Le jeu d’éclairage

Pour les murs lisses ou en béton, il est important de bien choisir le mode d’éclairage et le positionnement des luminaires. Pour apporter une touche plus chaleureuse à ces ouvrages qui sont généralement austères, il est conseillé d’utiliser des projecteurs installés sur le sol, pointant vers le haut et suivant la position des plantes grimpantes.

Cette technique permet d’obtenir un effet d’ombre et de lumière. Elle permet ainsi d’avoir un mur  quand la nuit tombe.

L’aménagement du jardin

Installer un jardin sur la devanture d’une maison offre de nombreux avantages. En effet, un jardin est un espace vert pouvant servir de zone de détente. Il est possible d’y installer un fauteuil pour des moments en famille ou un espace de jeux pour les enfants.

Il existe différents types de jardins. Chacun d’entre eux offre divers avantages et présente quelques inconvénients. De ce fait, il est important de bien choisir l’aménagement adapté au style de la maison. Néanmoins, les principes de base de l’installation restent les mêmes.

  • Bien définir l’espace à utiliser

Le jardin peut être installé devant ou derrière la maison. Disposer d’un espace vert sur la devanture d’une habitation est très avantageux. En effet, il s’agit de la première structure que les visiteurs remarquent. Il sert à de nombreux usages : allées principales, garage ou encore un espace d’accueil pour les convives. Ainsi, il est important de réussir son aménagement.

  • Le type de jardin en fonction des maisons

Si certains paysagistes choisissent d’aménager un jardin pour être en harmonie avec le style de la maison, d’autres optent pour un design apportant un contraste entre les deux. En principe, l’installation d’un espace vert n’est soumise à aucune règle. Néanmoins, quelques types de jardins sont adaptés à des architectures bien spécifiques.

  • Le jardin pour les maisons anciennes

Les maisons anciennes sont constituées de matériaux rustiques et nobles. Elles sont généralement fabriquées avec de la pierre et des tuiles. Ces dernières leur offrent un certain charme. Les jardins britanniques sont idéals pour ce type de maison. Ils sont caractérisés par des « mixed-borders » qui se traduisent en français par bordures mélangées ou bordures mixtes et qui sont placés aux bords de l’habitat.

Ces plates-bandes sont constituées de multiples variétés d’arbustes et de plantes vivaces. De plus, il ne faut pas oublier d’installer la clôture en bois pour avoir une vraie entrée de cottage comme les petites maisons de campagne anglaises. Enfin, il est recommandé d’opter pour une allée en gravier.

  • Le jardin pour les maisons provençales

Les maisons provençales sont connues pour leurs façades constituées de pierre et d’enduit coloré. Dans le sud du pays, elles sont décorées avec de belles allées ornées de cyprès et de pins ainsi que d’un portail majestueux à l’entrée. Le style est adapté à toutes les maisons provençales.

Il est conseillé d’opter pour du sable stabilisé pour l’allée et planter des conifères afin de donner de l’esthétisme aux jardins de petite taille. Les rocailles permettent de mettre en valeur l’espace vert.

De plus, elles ne demandent pas beaucoup d’entretien. Au lieu de poser du gazon, il est préférable de choisir un lit végétal pour les maisons installées dans un climat sec. Parmi les plantes les plus utilisées, il est possible de citer l’Azorella trifurcata qui se développe assez rapidement et qui est doté de belles petites fleurs en été.

  • Le jardin pour les maisons modernes

Les maisons modernes proposent plusieurs types d’architectures. Toutefois, elles sont souvent constituées de parois lisses, de grandes ouvertures et ont une forme épurée. Pour la toiture, certains bâtiments sont coiffés d’un toit plat tandis que d’autres sont dotés de tuiles en ardoise.

Les jardins adaptés à ce type de maison nécessitent l’utilisation de plusieurs types de matériaux. Très graphiques, ils sont constitués d’une allée pavée, de quelques zones gazonnées et de buis taillés ou sur tige.

  • Le jardin pour les maisons classiques

Les maisons classiques sont des bâtiments construits en pierre et constitués de plusieurs étages. Ce sont des maisons bourgeoises et sont principalement constituées de matériaux nobles. Les habitats classiques des campagnes sont généralement bâtis sur de vastes terrains tandis que les bâtiments urbains sont plus petits.

Ils peuvent généralement accueillir un beau jardin français dont l’élément principal est une fontaine installée en son centre. Pour délimiter les allées, il est recommandé d’opter pour la plantation d’arbres taillés en topiaire. Le reste de l’espace peut être habillé d’un gazon.

  • Le jardin pour les maisons en bois

La maison en bois est plus chaleureuse. Pour des raisons écologiques et économiques, de plus en plus de personnes sont intéressées par ce type d’habitation. Le jardin idéal pour la maison en bois est un jardin naturel à l’image de la prairie fleurie ou du gazon japonais. Ce type d’espace vert ne requiert que peu d’entretien.

  • Le choix de la structure

La structure persistante offre de nombreux avantages. Elle résiste aux hivers et reste attractive tout au long de l’année. De plus, les plantes persistantes permettent de délimiter le jardin.

  • Les espaces fonctionnels

En plus d’être un élément décoratif, le jardin doit aussi être fonctionnel. Il est possible d’y installer un espace de stationnement. Bien que ce dernier ne soit pas très avantageux du point de vue esthétique, il est indispensable si le propriétaire ne possède pas un garage.

Toutefois, même s’il en dispose, il est conseillé d’aménager une allée carrossable, car elle permet de garder l’esthétique du jardin. De plus, cette solution protège l’espace de stationnement des intempéries. Enfin, il est conseillé de cultiver quelques plantes pour délimiter l’allée.

  • Les séparateurs à utiliser

Les plantes vertes permettent aussi de se cacher du regard des passants. La haie et la palissade sont les solutions les plus utilisées pour garder son intimité. Elles offrent une meilleure isolation sonore.

De plus, elles permettent de se protéger d’une intrusion et de délimiter le jardin. Cependant, il est nécessaire de les combiner avec la clôture de la maison pour bénéficier d’un meilleur niveau de sécurité.

Il existe plusieurs solutions pour planter une haie :

– La haie basse ;

– La haie fruitée ;

– La haie fleurie ;

– La haie piquante.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star