La transition énergétique : tout connaître sur le bout des doigts

On parle énormément de nos jours de la transition énergétique et à quel point c’est tendance. Il serait peut-être temps à votre tour de vous lancer. Encore faut-il savoir et comprendre ce que c’est. Retour donc sur ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce que la transition énergétique ?

Pour commencer, il parait important de comprendre ce qu’est la transition énergétique. Tout simplement, il s’agit de réaliser quelques modifications dans votre maison, résidence principale dans la majorité des cas, sur votre consommation d’énergie. Cela touche aussi bien le chauffage de la maison que l’électricité et l’isolation, voire même l’utilisation de l’eau.

La tendance actuelle à la transition énergétique résulte d’un durcissement des normes écologiques dans la construction française. En effet, pour mieux agir sur l’environnement, le gouvernement insiste sur la création de maisons plus vertes, voire même intelligentes afin de mieux contrôler et faire baisser les émissions de gaz et l’utilisation des ressources.

L’enjeu est ici bien plus important que votre simple confort. Il s’agit véritablement d’une action pour soulager et protéger la planète.  Dans la loi n°2015-992 qui régit justement cette transition énergétique en France, on vise une division par 2 des consommations énergétiques dans le pays d’ici 2050 en se basant sur les chiffres de 2012.

La transition énergétique : comment ça marche chez vous ?

Mais concrètement, comment se met en place la transition énergétique chez vous ? Quand on parle de ce genre de choses, on pense toujours directement à un artisan RGE. Désormais, on a l’habitude d’entendre cette exigence. Mais en quoi consistent réellement ses prestations ?

Il y a plusieurs points à voir pour assurer la transition énergétique chez vous. En premier lieu, il faudra revoir l’isolation de la maison afin de la remettre aux normes.

Pour y parvenir, les prestataires peuvent justement vous proposer différentes alternatives : la laine de verre, la laine de roche, la mousse polyuréthane, l’isolation par l’extérieur, pour n’en citer que les plus célèbres.

Il faudra revoir l’isolation à la fois des fenêtres et des portes, du sol et de la toiture en plus de celle des murs.

En second lieu, vous devez vous attarder sur le chauffage de la maison. Désormais, pencher pour les systèmes plus écologiques est de mise.  On peut citer par exemple les PAC, les poêles, etc. Ils sont efficaces pendant plusieurs années. Mais attention, certains nécessitent un peu plus d’entretien que d’autres.

En outre, pour le financement de toute ou partie de vos dépenses électriques, on vous conseille les énergies renouvelables. Parmi les plus grandes tendances en la matière, il y a justement les panneaux solaires. Il existe des aides qui vous permettent de réaliser plus simplement leur installation.

Les nouvelles normes de maison écologique vont jusqu’à vous imposer quelques mesures pour une meilleure utilisation des ressources renouvelables comme l’eau. Cela concerne notamment votre manière de vous doucher, de recycler ou encore d’utiliser l’eau en général dans votre maison.

En somme, se lancer dans une transition énergétique revient à rendre votre maison plus verte.

Comment financer ses travaux ?

Il est vrai toutefois que ce genre de projet peut vous exposer à des dépenses fulgurantes. Pour l’installation d’un panneau solaire par exemple, les dépenses peuvent aller jusqu’à 1 000 euros le m2, et ce, sans compter les équipements qui se négocient encore à des dizaines de milliers d’euros en tout.

Les travaux d’isolation peuvent aller jusqu’à 300 euros le m2, pour ne citer que ces deux. Alors, comment la transition énergétique s’est fait une telle renommée en si peu de temps ?

Le gouvernement incite les particuliers à se lancer dans ce type de projet en leur proposant des financements sans condition de ressource, cumulables pour la plupart et qui s’adaptent aux travaux écologiques de la maison, notamment pour une résidence principale. Tel est le cas par exemple du CITE ou Crédit d’impôt sur la transition énergétique.

Comme son nom l’indique, ce dernier s’applique pour l’ensemble des travaux susmentionnés. Mais pour en profiter, il faudrait déjà avoir un fond de départ. Le CITE agit davantage comme un remboursement sur votre assiette fiscale et non comme une aide proprement dite.

Un autre financement possible serait aussi le PTZ +. Il propose 30 000 euros en tout que vous pouvez diviser en deux en fonction de vos besoins. Et chaque part sera disponible à une année d’intervalle.

C’est également une prestation qui peut s’appliquer à l’ensemble des travaux susmentionnés.

Pour l’isolation de la maison, s’il s’agit d’une résidence principale, il y a le programme de transition écologique qui vous propose de ne payer que 1 euro pour l’ensemble des travaux d’isolation.

Cela peut être autant dans les combles que dans le reste de la maison. Il vous suffit d’engager des entreprises certifiées à ce genre de programme pour en profiter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star