Quelles sont les plantes grasses pour l’extérieur ?

Esthétiques, faciles à entretenir et n’occupant que peu de place pour être planter aussi bien au sol qu’en jardinière : les plantes grasses sont des alliées incontournables pour l’aménagement d’un espace extérieur.

Ce sont des plantes qui sont à la portée de tout le monde, même les novices en jardinage et technique de plantation et d’entretien des plantes s’en sortiront sans le moindre souci.

Et plusieurs variétés existent pour vous permettre non seulement de peaufiner, mais aussi de personnaliser votre aménagement comme il se doit. Voici notamment notre sélection de plantes grasses idéales pour l’extérieur.

Echeveria : une plante grasse en pot pour structurer votre espace

L’echeveria est une succulente magnifique à mettre en extérieur comme en intérieur. Mais attention, elle s’adapte davantage à une plantation en pot que sur des massifs. Ce qui ne l’empêche pas d’apporter une certaine originalité à votre décoration de jardin.

Et si dans certains cas, les plantes grasses résistent au gel, ce n’est pas le cas de celle-ci. D’où justement une plantation en pot afin de vous permettre de la rentrer quand la saison froide arrive pour la protéger.

Pour planter l’echeveria, vous aurez besoin d’une bonne exposition au soleil et d’un bon système de drainage de l’eau dans le sol. Utilisez un substrat spécifique composé en partie de terreau et de sable de rivière pour assurer le bon développement de votre plante.

Et pour l’entretien, sachez qu’un seul arrosage par semaine suffira amplement à faire en sorte que la plante survive pendant les beaux jours.

Le sédum pour un peu de couleur dans votre jardin

Le sédum est la première plante grasse que l’on vous présente et qui sera à même de résister au gel. C’est donc un allié idéal pour embellir vos massifs de jardin.

Disponible en différentes variétés, dont notamment une de couleur violette et une autre de couleur rose, c’est une excellente alternative pour un jardin authentique et esthétique la majeure partie de l’année. En effet, le sédum est aussi connu pour proposer une longue saison de floraison.

À planter en massif ou en bordure d’allée, le sédum est une plante rampante qui vous permet d’avoir un volume optimal dans l’aménagement de votre espace. À savoir toutefois qu’il se développe mieux dans un sol sableux ou argileux et sous une forte exposition au soleil.

Facile à entretenir, cette plante ne nécessite qu’un arrosage par mois environ pendant l’hiver et un arrosage par semaine pendant les beaux jours

La joubarbe : pour une touche d’originalité dans votre jardin

Colorée, esthétique et surtout originale : la joubarbe est aussi une belle plante grasse résistant au gel que vous ne devez pas minimiser lors de l’aménagement de votre jardin.

À maturité, elle peut attendre les 20 cm de hauteur environ. Et plusieurs variétés existent pour cette dernière : rouge, rose, jaune pâle, ou blanc, en fonction de vos envies.

Pour commencer une plantation de joubarbe, il est préférable de se lancer au printemps ou en automne. Les conditions sont parfaites. Vous avez le choix entre un semis, qui est plus lent ou une séparation des plantes en elles-mêmes. Dans les deux cas, vous aurez besoin d’un sol ordinaire et d’une forte exposition au soleil.

À savoir que la joubarbe peut être utilisée à différentes finalités : couvre-sol, bordure d’allée ou encore pour la plantation en pot et sur muret.

Le yucca : une ambiance tropicale chez vous

On connait le yucca comme plante grasse d’intérieur. Mais c’est également un excellent allié pour l’aménagement extérieur afin d’avoir une ambiance plus tropicale chez vous.

À planter sur le sol comme en pot, cette dernière est fabuleusement résistante au gel ce qui est pratique pour la décoration de jardin.

Sachez toutefois que pour parfaitement se développer, le yucca a besoin d’une bonne exposition à la lumière. L’idéal serait de le mettre sous une température de 18 à 22°C.

Et il aura besoin d’un sol bien drainé et composté pour se développer comme il se doit. Des experts peuvent vous proposer notamment des substrats prêts à l’emploi pour vous faciliter la plantation et l’entretien de cette plante.

Pour information, cette plante vous propose un feuillage persistant qui peut monter à 1,5 voire 2,5 m de hauteur en moyenne et une fleur blanche esthétique qui apportera de la luminosité à votre espace.

L’opuntia : le cactus raquette s’invite aussi dans votre jardin

Aussi connu sous son nom « le cactus raquette », l’opuntia est aussi un bon accessoire de décoration de jardin. À utiliser en guise de massif comme pour une plantation en pot, c’est une variété résistant au gel jusqu’à -15°C environ.

Son nom vous laisse d’ores et déjà apercevoir sa forme. C’est une plante grasse avec les tiges plates qui prend les formes d’une raquette et qui vous proposent des fleurs colorées pendant 3 mois par an,  entre juin et septembre. Il importe également de souligner que certaines variétés de l’opuntia proposent des fruits qui sont comestibles.

Afin de gagner du temps dans la plantation de cette variété, le bouturage est la technique de plantation recommandée. Il vous suffit de prendre une partie seine de la plante, de la laisser sécher pendant quelques jours et de la mettre au sol dans un terreau spécial et sous une bonne exposition à la lumière.

Très simple à entretenir, cette variété de plantes grasse s’invite depuis peu de plus en plus dans les jardins des particuliers. Il faut dire qu’elle ne nécessite que 1 arrosage tous les 2 mois en hiver et une fois par mois pendant les beaux jours.

L’échinocereus : un massif coloré facile à entretenir

Pour la déco de votre jardin, on peut également vous conseiller l’échinocereus ou le « cactus arc-en-ciel ». Il en existe des dizaines de variétés actuellement dont les couleurs sont toutes différentes. Faites votre choix en fonction de vos goûts.

C’est en tous les cas une option à ne pas minimiser si vous souhaitez donner du volume et de la couleur à vos massifs de jardins. En plus d’être résistante au froid, à condition de bien l’entretenir, c’est également une plante grasse simple à planter et à prendre soin.

Pour garantir la réussite de votre plantation, choisissez par exemple une forte exposition au soleil et un sol avec des cailloux, mais aussi bien drainé. Vous pouvez commencer à n’importe quel moment de l’année.

Pour ce qui est de l’entretien de cette plante, sachez qu’elle a besoin de plus d’eau entre mars et octobre que pendant la période froide. Vous devez donc faire 2 arrosages par semaine pendant les beaux-jours contre une fois toutes 2 semaines environ pendant l’hiver.

Faites attention au drainage de votre sol pour éviter que votre plante ne contracte des maladies telles que le mildiou ou autres. 

L’aloe : la très tendance plante grasse

L’aloe est très tendance depuis quelques années. Cette plante grasse est notamment connue pour ses différentes vertus. Elle aide à la cicatrisation. Elle permet d’entretenir la peau, les cheveux, etc … Mais c’est aussi une excellente alternative pour parfaire l’aménagement de votre espace. En effet, avant tout, l’aloe est une plante grasse d’origine méditerranéenne.

On connait cette espèce par ses longues feuilles. Mais sachez que bien souvent, elle peut aussi vous proposer des fleurs de couleurs jaunes, orange ou rouges. Si vous en prenez bien soin, ses feuilles peuvent atteindre les 40 cm de hauteur. Vous pouvez parfaitement la mettre en pot comme directement au sol. Elle ne craint pas le froid.

Préférez le semis pour planter l’aloe dans votre jardin. C’est plus facile. Et optez pour un début de projet au printemps pour mettre toutes les chances de votre côté. Et toujours dans la même optique, vous devez utiliser un sol pauvre avec à la fois du terreau, du sable et de la tourbe.

En ce qui concerne l’entretien de l’aloe, ce n’est pas compliqué. Vous aurez davantage à faire pendant les deux semaines de croissance de la plante que pendant le reste du temps.

C’est une plante grasse qui résiste parfaitement à plusieurs semaines sans eau. Selon vos envies, vous pouvez aussi mettre de l’engrais dans votre pot pour optimiser le développement de votre succulente.   

L’agave : pour structurer facilement votre jardin

Imposant, esthétique et simple à entretenir, l’agave est aussi un bon allié à ne pas minimiser pour structurer votre jardin. C’est une plante qui se présente comme l’aloe en un peu plus piquant et plus grand.

C’est notamment une bonne alternative pour occuper les places qui sont exposées à une très forte chaleur dans votre espace extérieur. C’est la condition de plantation idéale pour l’agave.

Autre détail à connaitre pour bien planter l’agave, elle se développe mieux dans un sol parfaitement drainé et un peu en pente pour permettre justement à l’eau de ne pas stagner. Préférez l’été ou le printemps pour commencer votre projet d’aménagement. Vous pouvez planter en semis ou par bouturage en fonction de vos envies.

C’est une plante que vous pouvez facilement utiliser en massif mais également en jardinière. Dans les deux cas, si vous respectez bien les conditions de plantation et d’entretien, vous pourriez avoir une fleuraison en été.

Comme il s’agit d’une plante en feuillage persistant, vous aurez de la verdure toute l’année grâce à cette succulente.

Le delosperma : créez un massif facilement dans votre jardin

À la fois plante grasse et plante vivace, le delosperma est une bonne idée afin d’obtenir un massif coloré et facile à créer ainsi qu’à entretenir dans votre espace extérieur.

Se déclinant en différentes variétés et donc aussi de couleur, c’est également un excellent moyen afin d’apporter de l’originalité et de la gaieté dans votre aménagement, et ce, pendant 6 mois pendant l’année environ. C’est en effet la durée de la période de fleuraison de cette plante.

Selon vos envies, mais aussi de la surface disponible dans votre jardin, le delosperma peut se planter directement au sol ou en pot.

Dans les deux cas, la plantation devra commencer au printemps afin de protéger votre plante du gel. Et pour fleurir dans les meilleures conditions, sachez que cette plante aura tout de même besoin d’un sol parfaitement drainé, caillouteux et d’une bonne exposition au soleil.

Le delosperma n’est pas très exigeant en ce qui concerne l’entretien. Vous n’aurez par exemple besoin de l’arroser que pendant la première année après sa mise en terre. Pour le reste, vous pouvez complètement l’oublier et l’arroser une fois de temps en temps.

C’est, pour ainsi dire, la plante grasse idéale pour ceux qui n’ont pas la main verte ou qui n’ont pas le temps de s’occuper fréquemment de leur jardin.

Par contre, il faudra penser à tailler et à diviser votre plante au moins tous les 3 ans. Cela vous permettra d’avoir plus de chances pour refleurir votre jardin, mais aussi d’assurer une bonne résistance à votre fleur. Attendez toujours le printemps pour ce faire.

La beschorneria : un véritable spectacle de dame nature

Une plante grasse très imposante, avec une hampe florale de plusieurs dizaines de cm de hauteur, des fleurs colorées et originales et une verdure toute l’année : c’est ainsi que l’on pourrait présenter la beschorneria. C’est une plante idéale pour ceux et celles qui profitent notamment d’un climat doux dans leur jardin.

Idéal comme rocaille ou comme massif : cette variété de plantes grasses résistant au froid s’invite de plus en plus dans les jardins des particuliers. Si vous êtes justement intéressé pour accueillir ce genre de plante chez vous, préférez commencer votre plantation au printemps.

Certes, la beschorneria résiste au froid, mais il importe tout de même de commencer votre projet dans les meilleures conditions.

Choisissez également le meilleur emplacement pour votre beschorneria. Elle préfère les expositions mi- ombrages et les sols parfaitement drainés avec un peu de sable et de gravier. Pour la plantation, vous n’avez pas besoin d’investir dans de l’engrais. Un bon substrat suffit amplement.

L’entretien est facile et à la portée de tout le monde. C’est l’une des plantes grasses qui a besoin d’au moins un taillage par an. Ce sera vers le mois d’aout. Il vous suffit d’enlever les parties mortes de la plante. L’arrosage n’est pas compliqué. Vous n’aurez rien à faire. La beschorneria se nourrit de l’humidité dans l’air.

L’euphorbe : de magnifique massif facile à entretenir

Enfin, vous pouvez également utiliser l’euphorbe. C’est une excellente alternative pour avoir un joli massif facile à entretenir.

Avec ses fleurs sous forme de cloche, de couleur vert clair et ses feuillages vert foncé persistants : il a de quoi vous assurer un aménagement réussi. Et c’est d’autant plus le cas que l’euphorbe vous propose une floraison pendant toute l’année.

Plusieurs variétés sont à disposition sur le marché dont la forme peut varier. Prenez le temps de bien étudier toutes les possibilités avant de faire votre choix. Cela peut non seulement impacter sur l’esthétisme de votre jardin, mais aussi sur les conditions de plantation et d’entretien de la plante.

Tantôt, elle peut apprécier un sol humide et tantôt plus sec. Tantôt, elle aura besoin d’une bonne exposition au soleil, tantôt d’un emplacement mi-ombre. Le mieux est de demander conseil à votre revendeur ou à des professionnels directement.

En tous les cas, pour commencer une plantation d’euphorbe, on vous conseille d’attendre le printemps, à savoir entre avril et mai. Cela vous garantira un bon enracinement pendant l’hiver.

L’echinopsis : ça pique, mais que c’est beau !

Aussi connu sous le nom de « cactus oursin », l’echinopsis est une variété de plante grasse qui pique, mais qui reste d’une grande beauté. Prenez simplement vos précautions pendant la plantation pour en profiter. Avec ses fleurs colorées, il apportera du chic et de la luminosité dans votre extérieur simplement.

Pour la plantation de l’echinopsis, optez pour un sol calcaire et parfaitement drainé. Pour une plantation en pot, on vous conseille d’avoir un trou dans le fond. Pour une plantation directement au sol, car c’est possible sur cette variété, il suffit de quelques cailloux au fond de votre trou.

Et pour mettre toutes les chances de votre côté et avoir une fleuraison en temps et en heure, optez pour un sol d’un pH légèrement acide.

À savoir toutefois que l’echinopsis n’est pas un allié idéal pour créer un massif. Il s’adapte davantage à une plantation en pot. Ce qui vous permettra de le rentrer pendant la saison du gel. Il ne tolère pas le froid.

Afin de gagner du temps dans votre projet de plantation et d’aménagement, le bouturage est LA technique de multiplication. Vous aurez simplement besoin d’une souche ou d’un rejet d’un echinopsis original. Demandez conseil à des amis ou à des professionnels.

Pour ce qui est de l’emplacement de votre plante, préférez la mi-ombre. C’est idéal pour son bon développement. Il importe de souligner que sur le marché,  vous avez plusieurs variétés d’echinopsis disponible.

Vous les reconnaitrez facilement par la couleur de leurs fleurs : rouge, blanc violet ou rose orangé, etc. Tout est une question de goût, mais prenez tout de même le temps d’étudier toutes les possibilités avant de décider.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star