Comment rempoter une orchidée ?

Pour apporter de la douceur dans votre aménagement intérieur ou extérieur, il n’y a rien de tel que l’orchidée. Avec ses fleurs blanches et son odeur exceptionnelle, cette plante séduit 100% des amateurs de jardinage.

Et il en existe environ 25 000 variétés disponibles sur le marché. De quoi vous permettre de personnaliser simplement votre aménagement chez vous.

Quelques mots sur l’orchidée

On peut interpréter l’orchidée de différentes façons : longévité, fécondité, etc … Mais ce qui est sûr, c’est que c’est une plante idéale pour parfaire simplement votre décoration de jardin ou de terrasse.

Avec ses fleurs blanches, violacées, cette plante apporte de la douceur à toutes vos thématiques d’aménagement.

  • Description scientifique d’une orchidée

L’orchidée est une plante qui, comme son nom l’indique, fait partie de la famille des Orchidacées. C’est une plante à feuillage persistant qui s’utilise le plus souvent en intérieur ou sous véranda, bien plus qu’en extérieur.

Elle fait partie du règne des Plantae, sous-règne des Tracheobionta et de la division des Magnoliophyta. Désormais, il en existe plusieurs variétés que vous pouvez planter et rempoter pour un aménagement coloré chez vous.

  • Description physique de la plante

L’orchidée se présente comme une fleur douce et agréable disponible en différentes couleurs. Selon la variété, elle peut proposer une hampe florale de quelques dizaines de centimètres avec au bout des fleurs de différentes formes, mais toujours aussi douces et d’une grande beauté.

C’est une plante à feuillage persistant qui fleurit généralement au printemps et dont, pour certaines variétés, la fleuraison peut durer toute l’année.

  • Origine de cette plante

Cette plante d’intérieur est plutôt tropicale et nous vient d’Asie du sud-est. Mais depuis quelques années, elle s’est invitée en France en se présentant comme un incontournable de l’aménagement d’intérieur.

  • Les différentes couleurs disponibles

En fonction de la variété, l’orchidée peut vous proposer des fleurs de différentes couleurs : rouge, jaune, rose, violet, blanc ou encore pourpre.

  • Saison de plantation idéale

À savoir que pour vous assurer une plantation réussie d’une orchidée, vous devez commencer votre projet d’aménagement idéalement au printemps ou en automne.

Les conditions climatiques sont idéales. Cette plante peut se multiplier par bouturage ou par semis. Tout est une question d’envie. Si vous avez toutefois envie de gagner du temps dans votre projet d’aménagement, on vous recommande d’opter pour le bouturage.

  • Saison de fleuraison

Comme susmentionnée, dans la majorité des cas, l’orchidée fleurira au printemps. Mais, certaines variétés vous proposeront une fleuraison qui durera toute l’année.

En mélangeant les genres, vous aurez un aménagement plus coloré de votre espace. Attention toutefois à placer chaque variété dans un pot spécial pour en faciliter l’entretien et pour en garantir le parfait développement.

Pourquoi rempoter une orchidée ?

La meilleure façon de profiter d’une orchidée chez vous est d’en acheter une qui soit directement en fleur et livrée en pot. Vous pouvez vous en procurer simplement auprès des grands magasins pour environ 20€. Le tout est de la rempoter dans votre jardin.

  • ­Rempoter pour assurer la réussite de votre décoration

Quand vous plantez une orchidée, vous allez devoir rempoter à un moment ou à un autre. Et pour cause, c’est le type de plante qui se développe mieux en pot.

Mais au fur et à mesure que la fleur se développe, elle aura besoin d’un contenant plus grand. Il en va de sa bonne santé et donc de sa fleuraison, et par voie de conséquence de la réussite ou non de votre aménagement d’intérieur.

La plantation en pot et le rempotage vous permettent aussi de mélanger les genres d’orchidées dans votre espace. De quoi vous assurez une véranda toujours en fleur et coloré tout au long de l’année.

  • Rempoter pour garantir le bon développement de votre orchidée

Par ailleurs, le rempotage peut vous garantir le bon développement de votre orchidée. C’est un excellent moyen pour lui redonner vie et un peu plus de vigueur. Pour être en bonne santé, les racines de la plante ont en effet besoin d’espace.

Il ne faut donc pas attendre que votre plante dépérisse pour la rempoter. Les risques que votre orchidée ne meure seront trop importants dans ce cas. Il faudra respecter à la lettre les règles de rempotage de l’orchidée que l’on vous donnera un peu plus bas.

  • Rempoter pour donner un peu plus de vigueur à votre plante

Le rempotage de l’orchidée permet aussi de lui donner un peu plus de vigueur. Chez certains professionnels, c’est un moyen pour essayer de relancer une plante. Cela peut se faire si vous avez les bonnes techniques pour réaliser le rempotage.

Le changement de substrat et de pot permet aux racines de la plante de reprendre vie, voire de donner de nouvelles fleurs. Raison pour laquelle d’ailleurs, on rempote uniquement après une fleuraison et jamais pendant.

  • Rempoter parce qu’il est temps

Enfin, vous devez rempoter parce que la plante évolue et qu’elle a besoin d’un peu plus d’espace pour se développer et s’épanouir. Il faut rempoter parce qu’il est temps.

En règle générale, vous devez procéder à ce genre de démarche tous les 2 ou 3 ans sur une plante, surtout en bonne santé.

Et on vous donne ici toutes les directives dont vous pourriez avoir besoin pour réussir votre rempotage.

Choisir le bon pot avant de rempoter une orchidée

Vous avez besoin de rempoter, certes, mais cela ne se fait pas au petit bonheur la chance. En premier lieu, vous allez devoir choisir le bon pot. C’est le gage de la réussite de votre rempotage. Et il y a quelques critères à respecter pour choisir votre nouveau pot.  

  • Quelle taille pour votre pot ?

Pour commencer, choisissez la bonne taille. Votre pot ne doit pas être plus petit que celui d’origine. Mais il ne doit pas non plus être trop grand.

La taille idéale pour un rempotage parfait de votre orchidée est de 2 à 3 cm de diamètre plus grand que le pot que vous avez déjà. Le but étant de proposer à votre plante un peu plus d’espace pour se développer et à ses racines pour prendre de la vigueur et de la force.

  • Un pot en terre cuite de préférence

De préférence, on vous conseille les pots en terre cuite. Ce sont des classiques du jardinage. Ils permettent aux racines de se sentir mieux, mais surtout, ils disposent d’un trou dans le fond de pot qui permet de bien drainer l’eau après l’arrosage. C’est essentiel pour le bon développement de votre orchidée.

Une autre astuce pour bien prendre soin de votre orchidée : n’utilisez pas trop les assiettes sous les pots. Cette plante n’apprécie pas les eaux qui stagnent. Ce qui pourrait entraîner des maladies et le décès de votre plante. Aussi, après l’arrosage, pensez aussi à drainer cette partie.

Dans tous les cas, les pots en terre cuite sont non seulement moins chers, mais également proposés en différentes tailles. Ce qui est idéal pour le projet de rempotage que vous envisagez.

  • Une question de style

Et bien évidemment, le choix de votre pot ne doit pas seulement tenir compte du côté technique de la chose. Vous devez évidemment, envisager aussi le rendu de son utilisation dans votre véranda.

Heureusement, les pots en terre cuite sont désormais proposés sous différentes formes et peuvent être colorés.

Sinon, vous avez aussi diverses alternatives de pot en plastique qui peuvent faire l’affaire. Sinon, vous pouvez investir quelques euros de plus dans les cache-pots pour un aménagement plus tendance de votre espace intérieur.

Pour ce qui est du style, vous devez simplement laisser parler votre créativité.

Le bon terreau pour rempoter votre orchidée

Par ailleurs, vous allez devoir choisir le bon terreau pour rempoter votre plante. Ainsi, vous pouvez vous assurer de son bon développement.

  • Les conditions de plantation d’une orchidée

Pour rempoter votre orchidée, vous allez devoir utiliser le même terreau que celui qui est conseillé lors de la plantation originale. À savoir que cette plante apprécie davantage les sols légèrement calcaires.

Dans votre substrat, on peut vous conseiller entre autres des écorces de pins maritimes et de la tourbe. Ce sont les éléments dont vous avez besoin si vous souhaitez créer vous-même votre terreau.

Outre le type de sol, sachez qu’une bonne exposition est nécessaire afin de garantir le bon développement de votre plante. Pour rappel, une orchidée a besoin de lumière pour se sentir bien. Mais attention, elle n’apprécie pas les lumières directes du soleil.

  • Acheter un terreau spécial auprès des professionnels

Il y a une autre solution pour permettre à votre plante de bien se développer après le rempotage : acheter un terreau spécial auprès des professionnels.

Optez pour les marques bios qui vous garantissent des produits naturels et respectueux de la nature.

Les meilleures marques peuvent vous coûter environ 20€ pour 6 litres de terreau. Ce n’est pas si cher payé pour voir fleurir vos orchidées à temps et pour faciliter le rempotage.

  • Ne pas réutiliser son ancien terreau

En tous les cas, une chose est sûre, pendant le rempotage de votre orchidée, vous ne devez pas réutiliser l’ancien terreau.

Il faudra bien nettoyer votre plante pour ne pas mettre en péril la réussite de votre plantation. Cela ne devrait pas être compliqué. Et pour cause, le terreau qui est resté coincé dans les racines a tendance à se solidifier. Il suffit de taper dessus pour l’enlever.

Les techniques idéales pour bien rempoter votre orchidée

Maintenant que vous avez choisir le bon terreau et le bon pot afin de procéder au rempotage de votre orchidée, il est temps de procéder au changement de pot proprement dit. Voici comment cela va se passer.

  • La bonne orchidée à rempoter

Tout commence par le choix de votre orchidée. Toutes les plantes ne sont pas bonnes à rempoter. Notamment, si votre orchidée est encore en pleine fleuraison, il vaudrait mieux la laisser tranquille. Pendant la fleuraison, ces fleurs sont très fragiles.

Préférez les plantes qui sont presque desséchées et qui ont besoin de retrouver un peu plus de vigueur. C’est le cas notamment des orchidées qui ont déjà une hampe florale, mais qui ont fini leur fleuraison ou qui ont du mal à redémarrer.

Évitez également de rempoter les orchidées qui commencent à peine à se développer. Elles auront besoin de quelques années encore pour prendre racine et bien se nourrir avant d’être rempotées.

Pour savoir si une orchidée mérite d’être rempoté, vous devez aussi vérifier ses racines. Si elles sont vertes, vous avez de grandes chances de faire redémarrer la plante dans quelques mois en changeant le terreau et son pot. Dans le cas contraire, préférez une autre orchidée.

  • Vérifier l’extérieur de la plante

Avant de rempoter, pensez également à vérifier l’extérieur de la plante. Les orchidées ont tendance à développer des racines externes afin de se nourrir également de l’humidité qu’il y a dans son environnement afin de bien se développer. Ce qui explique d’ailleurs pourquoi elles n’ont pas besoin de trop d’eau.

Vérifier l’extérieur de la plante est aussi nécessaire. Si les racines sont sèches, ce n’est pas grave. Il vous suffit de nettoyer en coupant ces racines externes avec un sécateur. La démarche ne devrait pas vous prendre plus de quelques minutes.

  • Couper la hampe florale au bon endroit

Si vous avez choisi une orchidée qui a déjà une hampe florale, il vous faudra la couper au bon endroit avant de rempoter. Le but étant de permettre à la plante de redémarrer après le rempotage. Avec votre sécateur, vous allez donc couper après le premier bourgeon.

Bien évidemment, cette démarche n’est pas utile si vous n’avez pas encore de hampe florale. Généralement, c’est le cas après une fleuraison.

  • Dépoter votre orchidée : comment faire ?

Après avoir préparé votre orchidée, il vous sera utile de la dépoter. Aussi, prenez vos précautions pour éviter d’en mettre partout. Les boutiques en ligne proposent désormais ce que l’on appelle des tables de dépotage qui vous permettent de recueillir tout le terreau que vous allez retirer.

Pour dépoter, c’est simple. Sur le pot en plastique, vous allez tapoter légèrement avec le bout de votre sécateur. Puis, tirez simplement votre orchidée pour le désolidariser.

Les choses risquent d’être un peu plus complexes sur un pot en terre cuit. Dans ce cas, vous aurez besoin d’une petite pelle. Mais faites attention quand vous ferez le tour de votre pot intérieur à ne pas couper dans le vif des racines.

  • Nettoyer votre orchidée et ses racines

Avant de rempoter, vous allez devoir, comme susmentionné, enlever l’ancien terreau des racines de votre plante. Pour ce faire, vous devez tapoter la plante et la secouer légèrement. Vous pouvez même passer votre doigt.

Ensuite, vous allez devoir reprendre votre sécateur pour une nouvelle séance de taille. Finissez par enlever les racines externes sèches que vous n’avez pas pu atteindre à cause du pot.

Et enlevez une partie de la racine base de la plante pour l’équilibrer un peu plus. Il faudra des racines de la même longueur et qui soient de la même hauteur que l’orchidée en elle-même.

Pensez également à enlever les parties sèches ou mortes de votre plante : feuilles, tiges, etc

  • Préparer votre nouveau pot

Après avoir pris soin de votre orchidée, vous allez la déposer et prendre le temps de préparer votre nouveau pot. Pour commencer, vous allez mettre un peu de terreau jusqu’à la moitié et tassez légèrement.

  • Placez votre orchidée

Puis, au milieu de votre pot, après la première couche de substrat, vous allez placer votre orchidée. N’appuyez pas trop au risque de casser les racines et  mettre en péril la réussite de votre rempotage.

  • Remplissez le pot de substrat

Puis, remplissez votre pot du même substrat. Soyez aussi généreux que possible afin de permettre à la plante de bien se nourrir et de se sentir bien dans son nouvel environnement.

Votre plante doit être couverte jusqu’à la source de ses racines. Ne couvrez, bien évidemment, pas les feuilles qui se trouvent à la base de votre orchidée.

  • Tassez légèrement

Après quoi, vous allez tasser légèrement. Mais attention toujours à ne pas appuyer trop fort.

Pour tasser allez-y carrément avec les doigts pour être le plus minutieux possible.

  • Arrosez un peu

Enfin, arrosez légèrement votre plante après l’avoir rempotée pour activer les nutriments dans le substrat et aider l’orchidée à se sentir mieux directement.

  • Le printemps : le meilleur moment pour rempoter votre orchidée

Pour information, sachez que le début du printemps est le meilleur moment pour commencer le rempotage d’une orchidée. Les conditions climatiques sont idéales.

Maintenant, soyez patient. Il faudra au moins dans les 2 semaines pour que votre orchidée cicatrise et se sente bien dans son nouveau pot.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star