Comment concevoir une piscine dans son jardin ?

Une piscine met en valeur votre jardin. Si vous voulez en construire une, vous devez prendre le temps afin de bien visualiser l’envergure de votre projet. Il est nécessaire de bien réfléchir à plusieurs paramètres comme l’emplacement, la superficie, les démarches administratives correspondantes et les matériaux à choisir.

La réussite d’un tel projet requiert beaucoup de rigueur, une extrême précision et d’une bonne organisation de votre part. Sachez que vos décisions auront un effet sur la longévité de votre piscine et son efficacité.

Définir l’emplacement de la piscine

L’emplacement est la première chose que vous devez définir avec précision. Vous devez réfléchir à toutes les éventualités et les contraintes avant de choisir un lieu. Vous devez savoir qu’une fois que la piscine est installée, vous ne pourrez plus rien y faire.

Ainsi, l’emplacement idéal est celui qui est bien desservi par le soleil. Cela va vous permettre d’avoir un moment de bronzage dès la sortie de la piscine. Vous devez ensuite vous assurez que votre piscine ne soit pas exposée au vent pour préserver la température de l’eau dans le bassin.

A côté de cela, vous devez veiller à ce qu’il n’y ait pas d’arbres près de votre piscine. Leur présence va en effet vous obliger à nettoyer le bassin avant chaque baignade à cause des feuilles mortes.

Les arbres pourraient également vous empêcher de profiter du soleil.

Déterminer la superficie de la piscine

Lorsque vous avez choisi l’emplacement idéal, il est temps de définir la superficie de votre piscine. Pour ce faire, vous devez analyser plusieurs paramètres cruciaux.

Tout d’abord, la détermination de la superficie va de pair avec la forme que vous avez choisie pour votre piscine. Ces deux éléments vont en réalité être liés à la configuration de votre terrain et de l’espace disponible dans votre jardin.

Vous avez ainsi le choix entre une piscine carrée, rectangulaire, ronde ou encore ovale. Vous pouvez même construire une piscine de forme originale si les conditions pour la réussir sont réunies.

Vous devez ensuite considérer l’espace restante pour que vous puissiez aménager la plage de votre piscine. Celle-ci doit au moins pouvoir accueillir vos chaises longues et les parasols.

Vous devez également prévoir la construction d’un local pour les différents rangements. Ce dernier n’est pas obligatoire si vous avez votre garage à proximité.

Enfin, la superficie de votre piscine va dépendre de vos besoins. Si vous êtes nombreux à vouloir l’utiliser en même temps, il est nécessaire de construire une piscine plus large et plus spacieuse. Cela aura un impact sur la qualité de la baignade ainsi que sur le confort.

Les démarches administratives concernant la construction d’une piscine

Il se peut que la construction d’une piscine engendre de gros travaux dans votre jardin. Vous devez donc vous renseigner sur les règles qui régissent la construction d’une piscine auprès de votre commune. Vous allez comprendre que la démarche va varier en fonction de la superficie du bassin.

En dessous de 10 m², la construction de votre piscine pourra se faire sans autorisation. Néanmoins, vous devez vous approcher du service d’urbanisme de votre mairie dans le cas où les travaux avoisinent un monument historique

Si votre piscine mesure entre 10 et 100 m², vous devez faire une déclaration préalable à la commune. Pour une dimension au-delà de 100 m², l’obtention d’un permis de construire est obligatoire.

Les étapes pour construire une piscine

  • Préparer le sol

Le type de bassin que vous avez choisi déterminera l’ampleur des travaux. Vous avez alors deux options. La première consiste à opter pour une piscine creusée tandis que la seconde se tourne vers les piscines en kit.

Quelle que soit la forme de votre piscine, vous devez toujours commencer par creuser une fosse correspondant à la taille de celle-ci. Vous devez donc bien délimiter la zone et dégager assez d’espace pour mettre la terre.

  • Couler le béton

Avant de couler le béton, vous devez poser un film polyane. Continuez par le ferraillage du radier. Cette étape consiste à construire une armature qui sera composée de longrines et de treillis soudés.

Ces derniers seront fabriqués à partir des fers à béton verticaux. Lorsque cette structure est en place, Vous devez sceller la bonde de fond ainsi que le tuyau d’évacuation. C’est seulement après cela que vous pouvez couler le béton.

  • Poser les matériels et les équipements

Vous allez poursuivre par le montage des parois. Pour cela, vous allez poser des blocs de béton creux et alvéolés à sec, c’est-à-dire sans joint de mortier.

Vous pourrez entre-temps installer les équipements techniques comme le skimmer, les buses de refoulement et le projecteur d’éclairage étanche.

A part les équipements techniques que nous venons de citer, il existe plusieurs autres éléments à mettre en place. Il y a par exemple le filtre à sable, la pompe avec les vannes, les raccords, le coffret électrique et les rails d’accrochage.

Si vous achetez une piscine en kit, vous aurez en prime des produits anti algues, une prise et un balai aspirant et une échelle en inox. Vous pouvez voir ces équipements sur le site https://www.bricorama.fr/c/amenagement-exterieur/piscine-et-spa/piscine/129695.

Vous pouvez ensuite jointoyer les blocs avec de la barbotine de ciment ou de la chaux maison. Vous pouvez également utiliser une spatule et un mortier fibré pour arrondir la jonction sol-mur. En guise de finition, l’ensemble sera lissé par l’intermédiaire d’un ragréage du radier.

Précisons que le liner doit être posé correctement et avec beaucoup de soin pour ne pas avoir des plis. Il doit épouser parfaitement la forme de votre bassin. Enfin, assurez-vous que le revêtement soit complètement étanche pour que la structure soit stable et solide.

  • Raccorder la piscine au local technique

La piscine doit être raccordée au local technique grâce à un système électrique. Ce coffret électrique va commander à distance le filtre à sable et la pompe. Le système peut également être équipé d’une horloge de programmation.

  • Installer les équipements de sécurité

L’installation des équipements de sécurité sur une piscine privée est obligée par la loi pour diminuer le risque de noyade. Vous devez ainsi l’équiper d’une alarme périmétrique ou d’une alarme piscine sonar.

La première va se déclencher lorsqu’une personne franchit le périmètre de protection. Quant à la seconde, elle ne va réagir que lorsqu’elle détecte une chute dans le bassin.

Le coût de l’installation d’une piscine

La question du budget doit être considérée lorsqu’on veut concevoir une piscine dans son jardin. Mais le prix est variable du fait qu’il existe plusieurs types de piscine.

Vous pouvez par exemple choisir une piscine hors sol pour ne pas réaliser de gros travaux. Les modèles semi-enterrés ou enterrés nécessitent un aménagement un peu complexe. Et même avec les piscines enterrées, vous avez encore le choix entre une piscine en kit ou en béton.

A titre indicatif, une piscine hors sol sera au prix de 20 à 25 euros par m². Pour installer un bassin semi-enterré, vous devez prévoir autour de 500 à 1 500 euros par m². Une piscine en béton sera en revanche plus onéreuse. La totalité des travaux peut vous coûter entre 25 000 et 30 000 euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star