Comment bien choisir ses fenêtres ?

Vous avez des travaux de rénovation à entreprendre prochainement ? Mieux vaut étudier dès maintenant le cas de vos fenêtres. Sont-elles encore en bon état ? Peut-être que vous constatez qu’il est temps de les changer ? Si c’est le cas, voici comment bien choisir vos fenêtres.

En effet, vous ne devez pas les choisir au hasard. Vous devez vous mettre en tête qu’outre le fait qu’elles sont des éléments d’ornement architectural pour votre maison, elles jouent également un rôle important pour votre habitat.

Quel matériau choisir pour la rénovation de vos fenêtres ?

Il existe différents types de matériaux pour construire des fenêtres. Ce sont principalement le bois, le PVC, l’aluminium et l’acier. Vous allez orienter votre choix selon vos besoins que ce soit en termes d’esthétisme que de solidité, tout en tenant compte de votre budget.

  • Fenêtres en PVC : avantages et inconvénients

La vente de fenêtres en PVC représente les 60 % de la part du marché du domaine de la menuiserie. Il est devenu le matériau habituel pour la conception de fenêtres compte tenu de son prix vraiment abordable par rapport aux autres matériaux.

Outre le bénéfice budgétaire, les fenêtres en PVC sont également dotées d’une excellente isolation thermique et acoustique. Par ailleurs, elles sont durables puisqu’elles résistent parfaitement aux chocs et aux UV, ne perdent pas ses propriétés malgré les intempéries.

Les fenêtres en PVC sont idéales pour les travaux de rénovation. Elles s’installent facilement et rapidement. Il suffit de les fixer sur les cadres déjà existants.  

Elles représentent néanmoins des inconvénients surtout du côté esthétique. C’est pour cette raison même que certaines réglementations de lotissement, de copropriété ou communales restreignent leur usage.

  • Pourquoi choisir des fenêtres en bois ?

Le bois est excellent lorsqu’il s’agit de créer des fenêtres sur-mesure. Avec ce matériau souple et facile à manipuler, les menuisiers peuvent façonner des fenêtres dans les dimensions et modèles voulus.

Aussi charmant qu’authentique, il s’adapte à tous travaux de construction neuve et également à la rénovation d’anciens logements. D’ailleurs, c’est plus facile à décorer. Il suffit de bien le peindre en choisissant la bonne couleur.

Le prix des fenêtres peut varier largement selon le type de bois utilisé pour sa construction. Le style d’ouverture est également pris en compte dans la vente. Une fenêtre en pin, avec ouverture à la française, par exemple, coûte dans les 100 et 250 euros en moyenne.

Les fenêtres en bois exigent un entretien régulier pour pouvoir durer longtemps. Elles ont tendance à pourrir avec le temps. Cela ne s’agit pas seulement de l’extérieur.

L’intérieur des fenêtres est également concerné. Divers traitements s’imposent donc régulièrement. Le plus sûr est d’appeler des professionnels dès que vous constatez des zones vermoulues.

  • Choisir les fenêtres en aluminium pour ses nombreux avantages

L’aluminium dispose de nombreuses propriétés intéressantes pour la fabrication de fenêtres, même à grandes dimensions. L’aluminium est, en effet, un matériau léger, solide, inoxydable, souple et écologique; à 99 % recyclable.

Si sa faiblesse était sa conductivité thermique très élevée, cela est actuellement résolue grâce au système de rupteur de ponts thermiques. La majorité des modèles de fenêtres en aluminium récents sont équipés de ce dispositif.

Ce qui a permis donc de respecter la norme RT-2012. Il vous reste qu’à confier leur pose à un professionnel RGE. Ainsi, vous serez éligible aux différentes aides financières proposées par l’État, crédit d’impôt transition énergétique, subventions de l’ANAH, éco-PTZ, prime énergie.

Il existe de nombreux types de fenêtres en aluminium à savoir les fenêtres battantes, à soufflet, basculantes, à l’italienne ; les fenêtres coulissantes et les blocs-baies.

Le prix varie alors selon le modèle et les dimensions que vous choisissez. Il est à noter qu’il est possible de faire construire des fenêtres en aluminium et chapeau muret sur-mesure par des menuisiers professionnels.

Les fenêtres en acier

L’acier est le matériau le plus fiable. Si son principal inconvénient était auparavant la rouille,  ce n’est plus un problème à présent. L’évolution des produits de traitement de surface lui a permis de prendre une place importante dans la construction de maisons individuelles.

Les fenêtres en acier sont conformes aux normes NF P 24-351 et NF EN ISO 12 944, NF EN ISO 1461 et 14713 et NF A 35-503 et également aux normes NF EN ISO 12944 et 14713.

Les fenêtres en acier, avec ou sans dispositif de rupture de ponts thermiques, ont de bonnes performances thermiques. De plus, elles sont durables.

L’assemblage par soudure leur permet de résister aux chocs. Elles assurent également une étanchéité parfaite à l’air et à l’eau. Sa résistance à l’effraction est également un de ses grands avantages.

L’acier peut s’adapter à tous les différents styles de fenêtres. Il entre dans la catégorie des matériaux les plus utilisés pour la conception de fenêtres les plus élégantes, voire même les plus sophistiquées.

Quel type de vitrage pour vos fenêtres ?

Les critères de choix pour le vitrage sont la qualité de l’isolation thermique et l’isolation phonique. L’isolation thermique permet de bénéficier ou non de meilleures performances énergétiques.

Si le vitrage est mauvais isolant, cela peut engendrer des pertes thermiques de 15 % au niveau de votre chauffage intérieur.

Ce qui peut provoquer une surconsommation énergétique. Il en est de même de la partie extérieure de vos fenêtres. Votre vitrage doit pouvoir empêcher la transmission du froid et des courants d’air vers l’intérieur, surtout si vous vivez dans des régions où les hivers sont particulièrement rigoureux.

L’isolation phonique doit être aussi bonne que possible. Elle a pour rôle de vous isoler des bruits provenant de l’extérieur lorsque vos fenêtres sont fermées. Elle participe donc à l’augmentation du confort dans votre maison.

En tout, la qualité du vitrage a des impacts importants sur le confort au sein de votre maison. Le simple vitrage n’est donc plus un choix à faire. Ses capacités d’isolation thermique et acoustique ne sont pas satisfaisantes.

Il dégrade votre bien-être. Il ne vous reste plus qu’à choisir entre le double et le triple vitrage. Le double vitrage peut être utilisé aussi bien dans la nouvelle construction que la rénovation. Il est composé de 2 verres dont l’épaisseur est d’environ 4 mm chacune.

La séparation étant assurée par une lame d’air, de gaz argon ou krypton de 16 ou 20 mm. Tout type de châssis convient à l’installation du double vitrage. Selon le style que vous souhaitez donc, vous pouvez opter pour le bois, le PVC ou encore l’aluminium.

Le triple vitrage est, quant à lui, plus performant énergétiquement et offre un niveau de sécurité plus élevé.

En effet, il est plus épais que le double vitrage. Cependant, son prix est onéreux, 2 à 3 fois plus élevé. Le triple vitrage est souvent utilisé dans la construction de maisons passives.

En bref, quel que soit le vitrage que vous allez choisir, il faut que le coefficient Uw (coefficient de déperdition thermique) soit le plus bas possible et que le facteur Sw (facteur solaire) soit le plus élevé possible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star