Notre liste d’arbres de petite taille

Aujourd’hui, le jardin est devenu un espace spécialement aménagé pour la détente et le bien-être de la famille. Néanmoins, la verdure y trouve encore sa place. En effet, le jardin est avant tout un espace vert.

Il est possible d’y trouver plusieurs types de plantes. Si les grands espaces peuvent accueillir de grands arbres, les plus petits peuvent être décorés avec des fleurs ou des arbustes.  Cet article vous présente la liste des arbres de petite taille les plus adaptés au jardin.

Les arbustes sur tige

Les arbustes sur tige sont spécialement étudiés par les pépiniéristes. Ils sont constitués d’une simple tige sur laquelle se développent des feuilles ou des fleurs. Les arbustes sur tige permettent de donner du volume à un espace.

Il en existe trois versions, à savoir :

– La version classique qui est constituée d’une seule tige dont la hauteur peut varier de 60 cm à plus de 2 m ;

– Les greffés ;

– Les arbustes persistants qui sont les plus utilisés dans l’art topiaire consistant à les tailler pour la décoration.

Les arbustes sur tige offrent de nombreux avantages. Ils permettent de donner de la hauteur au massif. Ils sont aussi idéals pour délimiter une allée. En effet, ils créent une illusion de grandeur.

Cependant, ces plantes horticoles demandent plus d’entretien et d’attention. Il est nécessaire de vérifier quotidiennement qu’aucune jeune pousse ne commence à se développer à la base de l’arbuste. En pot, les arbustes sur tige nécessitent régulièrement de l’eau et doivent être nourris en engrais spécifique selon leur type.

Liste des arbustes sur tige idéaux pour les jardins

Parmi les arbustes sur tige les plus en vogue, il est possible de citer :

  • Les agrumes

Les agrumes sont des arbustes persistants produisant des fruits en abondance. Ils sont connus de tous les jardiniers pour leur beauté exotique. Le plus cultivé des agrumes est sans aucun doute le citronnier.

Cet engouement s’explique principalement par la facilité de sa culture. De plus, il résiste très bien au froid. Tous les agrumes n’offrent pas cet avantage. Le pamplemousse est, par exemple, plus difficile à entretenir.

La plantation en pleine terre n’est possible que dans le sud de la France. En effet, la majorité des agrumes ne survivent pas au froid. Néanmoins, pour ceux qui vivent dans le Nord, il est toujours possible d’opter pour une plantation en pot. Pour ce faire, il est conseillé d’utiliser des bacs d’une dimension de 40 × 40 cm au minimum.

Par ailleurs, il est nécessaire de prendre quelques précautions en plantant les agrumes sur une terrasse. Pour se développer, ils doivent être placés dans un espace ouvert, en plein ciel. Lors de la période hivernale, il est conseillé de les déplacer dans une serre légèrement chauffée.   

  • Les rosiers

Les rosiers sur tige n’existent pas dans la nature. Ce sont généralement des tiges de rosiers classiques greffées à un porte-greffe d’une hauteur de 1 mètre en moyenne dont le plus utilisé est le rosa canina. La période de culture de ce type d’arbuste sur tige est la saison hivernale, mais en dehors de la période de gel. Il est idéalement planté isolé sur la pelouse.

Il est nécessaire de tenir compte de quelques restrictions avant de choisir l’emplacement du rosier sur tige dans le jardin. En effet, à cause du faible diamètre de son tronc, il ne peut pas être installé dans un espace exposé à de forts vents. Il est également conseillé d’opter pour un emplacement ensoleillé.

Le rosier nécessite un peu d‘entretien durant les deux premières années. Il faudra l’arroser souvent au cours de la saison chaude. Cependant, il est conseillé d’attendre que la terre sur laquelle il est planté sèche un peu avant d’arroser de nouveau.

Le paillage permet de retenir l’humidité du sol. De plus, cette technique peut apporter un plus sur le plan esthétique en choisissant bien les matériaux utilisés.

  • Le laurier rose

Le laurier rose est un arbuste très résistant. Pour le multiplier, les jardiniers optent généralement pour la culture sur tige. En effet, cette plante est très facile à cultiver. Il suffit d’en prélever une tige avant de la planter dans une vase ou un pot rempli de terreau.

Il existe quelques variétés de lauriers roses, tels que les naines rustiques, les naines pour pots et les rustiques parfumées.

La bouture de cette plante se pratique généralement vers le mois d’Août. Les meilleures tiges sont celles qui n’ont pas encore fleuri, mais qui ne sont pas, non plus, trop jeunes ni trop dures.

Une fois coupée, la partie à enterrer de la tige ne doit pas avoir des feuilles. Il est donc nécessaire de les retirer. Pour faciliter l’apparition des racines, il est important de faire une légère incision à la base de la tige. Enfin, après avoir développé les racines dans de l’eau durant quelques jours, il ne reste plus qu’à les mettre en terre.

  • Le photinia red robin

Le photinia est une plante de la famille des rosacées. Il compte une cinquantaine d’espèces. Le photinia red robin est spécialement utilisé pour créer une haie, qu’il soit taillé ou libre. 

Quand ses feuilles sont encore jeunes, il est d’une couleur rouge brillante. Vers la fin du printemps, cette plante produit des fleurs groupées en panicule blanc crème. Sa hauteur peut varier de 2 à 3 mètres.

Elle se cultive facilement, que ce soit sous le soleil ou à l’ombre. Néanmoins, elle préfère les sols fertiles et frais. Le photinia red robin peut aussi se développer sur un sol calcaire, mais à une vitesse plus réduite.

En effet, normalement, il croit très rapidement avec une hauteur de 40 à 60 cm par an en moyenne. De plus, il ne demande que peu d’entretien.

Les arbustes

Un arbuste est une plante ligneuse dont la taille peut varier de 4 à 7 mètres. Il se distingue de l’arbrisseau sur différentes caractéristiques. En effet, un arbuste ressemble très fortement à un arbre de petite taille en pleine croissance tandis qu’un arbrisseau ne possède pas de tronc.

Liste des arbustes de jardin

Divers types d’arbustes peuvent être plantés dans un jardin, que ce soit pour décorer ou pour donner du volume à votre espace vert.

Les arbustes originaux

Vous souhaitez rendre votre jardin original ? Il ne passera pas inaperçu avec cette sélection d’arbustes originaux.

  • Garrya elliptica

Le garrya elliptica ou garrya à feuilles elliptiques est un bel arbuste originaire du Mexique et de Californie. Utilisé par les tradipraticiens amérindiens afin de lutter contre le paludisme et les spasmes, il s’invite aujourd’hui dans les jardins pour les sublimer.

Le garrya peut former un buisson dense de 7 m dans son milieu naturel. Cependant, dans un jardin, il dépasse rarement les 3 m. Il est notamment apprécié pour ses fleurs avec ses chatons de couleur crème.

De plus, il est très résistant et ne craint ni les embruns, ni la sècheresse, ni la pollution. Vous trouverez ci-dessous tout ce qu’il faut savoir sur cette plante.

– Utilisation du garrya elliptica dans un jardin

Il est possible de former un bosquet ou une haie avec le garrya à feuilles elliptiques. Il peut aussi être utilisé en fond de massif.

– Les conditions de culture

La saison idéale pour planter le garrya elliptica est le printemps. Néanmoins, il est possible de le mettre en terre en automne dans les régions au climat doux. En revanche, il est déconseillé de le planter durant la période hivernale.

Pour son emplacement, le garrya aime le soleil, mais il peut être placé à mi-ombre dans une région chaude. Il faudra seulement faire attention aux vents forts afin de profiter pleinement de la beauté de ses chatons. Par ailleurs, le type de sol importe peu pourvu que la terre soit meuble et perméable.

– Comment entretenir le garrya elliptica ?

Durant les deux premières années, il est nécessaire d’arroser régulièrement le garrya afin d’assurer sa reprise. Après, il sera plus tolérant à la sécheresse.

Il est déconseillé d’apporter de l’engrais, car cette pratique favorise le développement des feuilles au détriment des chatons.

Après la floraison, il est important de couper les branches abimées ou mortes. En revanche, il faudra faire attention à la taille, car elle peut réduire les fleurs lors de la prochaine floraison si elle est mal réalisée.

Enfin, le garrya devient rustique une fois mis à terre. Néanmoins, durant les premiers hivers, il est conseillé de pailler son pied afin de protéger la motte.

  • Le clianthus puniceus

Connu sous le nom de pinces de homard, le clianthus puniceus est un arbuste à fleurs rouges et à feuillage persistant très élégant. Plante de la famille des fabacées, il mesure à peu près deux mètres de long.

– La culture du clianthus puniceus

Dans un jardin, le clianthus puniceus est habituellement cultivé en pot, en plein soleil. Cependant, il est moins tolérant aux températures au-delà de 30°C. Il n’apprécie pas également les sols secs.

Sa mise en terre se fait durant la saison printanière, à l’abri du vent.

– L’entretien du clianthus puniceus

Cette plante ornementale doit être arrosée régulièrement. Après sa floraison, il est nécessaire de procéder à la taille de nettoyage et de raccourcir les branches afin de favoriser sa repousse.

Un rempotage doit être effectué tous les deux ou trois ans lorsque le pot devient étroit.

Avant l’hiver, il faudra l’installer dans un endroit frais et lumineux, à l’abri du gel.

Enfin, les escargots et les limaces doivent être surveillés, car ils apprécient les feuilles et les jeunes pousses.

  • Le muguet en arbre

De son nom scientifique Zenobia pulverulenta, le muguet en arbre est un arbuste à clochettes ornementales et odorantes. Son feuillage vert bleuté qui vire à l’orange durant l’automne peut également illuminer ses environs. Durant sa floraison du mois d’Avril au mois de Juillet, ses fleurs blanches dégagent une odeur délicatement parfumée.

Originaire des États-Unis, le muguet en arbre dépasse rarement une hauteur de 1,5 m en raison de sa croissance lente. Il est ainsi idéal en bosquet, mélangé avec d’autres plantes, comme les bruyères, les hortensias ou l’Andromède du Japon.

Il peut aussi être planté dans un jardin en haie mixte. Les variétés les plus appréciées sont « Woodlanders blue » et « Blue sky », car leurs jeunes pousses sont plus développées par rapport aux autres.

– Les conditions de culture du muguet en arbre

Lors de sa culture, cet arbuste à doux parfum demande des conditions particulières pour son bon développement. D’abord, le sol doit être acide et rester frais. Ensuite, il doit être placé à mi-ombre, à l’abri du vent. Néanmoins, il est possible de le mettre en pleine terre ou dans un pot pourvu qu’il soit arrosé régulièrement. En pot, il est recommandé de le planter dans un mélange de tourbe et de terre de bruyère.

La meilleure période pour la culture du zenobia dépend de la région. Ainsi, dans les régions au climat doux, il est conseillé de le planter en automne. Dans les autres endroits, il faudra attendre le printemps.

– Comment entretenir le zenobia ?

Durant la saison chaude, pour une culture en pleine terre, un arrosage régulier est nécessaire pour que le sol ne s’assèche pas. En pot, il faudra arroser l’arbuste deux ou trois fois par semaine. Cependant, dans les deux cas, il est préférable d’utiliser de l’eau de pluie, car le zenobia ne tolère pas le calcaire.

Aucun amendement n’est nécessaire en pleine terre. En revanche, en pot, le muguet en arbre nécessite de l’engrais à la fin de l’été.

Les arbustes à fleurs

Vous aimez les plantes à fleurs ? Vous trouverez ci-dessous une liste des plus beaux arbustes à fleurs. Ils sont idéaaux pour créer un massif ou une haie.

  • Viorne obier ou boules de neige

De son nom scientifique viburnum opulus, la viorne obier est une plante ornementale à fleurs éclatantes et à feuillage très coloré. Elle est également très appréciée pour sa production de fruits. Ses fleurs blanches en forme de boules de neige apparaissent au mois de Mai. Quant à sa fructification, elle commence en automne.

Les meilleures périodes pour planter la viorne obier sont l’automne et le printemps. Elle peut supporter tous les types de sols. Cependant, ses feuilles peuvent chuter prématurément en cas d’excès de soleil ou de sécheresse. Il est ainsi préférable d’opter pour une terre humifère et fraîche.

Pour former un massif de viorne obier, il est nécessaire de prévoir un espace de 2 mètres en tous sens. Cependant, pour créer une haie, les distances sont réduites à 1 mètre.

La viorne obier nécessite un apport régulier en eau durant la saison estivale. Pour que le sol reste frais, il faudra pailler le pied de temps en temps. Si une taille est nécessaire, elle doit être faite après la floraison.

Enfin, il est important de surveiller les pucerons noirs et les fourmis qui sont les principaux ennemis de cet arbuste à fleurs. En cas de besoin, il ne faut pas hésiter à appliquer un insecticide naturel.

  • Le forsythia

Le forsythia est une plante à fleurs jaunes dont l’éclosion annonce la fin de l’hiver et l’arrivée des premières lueurs du printemps. Il se cultive de préférence en hiver. Il peut être isolé sur la pelouse, aménagé en haie ou planté dans un pot. Sa hauteur peut varier de 1 à 4 m. Il en existe deux variétés : le forsythia intermedia et le forsythia nain qui est plus adapté pour la culture en pot.

Il est nécessaire de planter le forsythia dans un espace non couvert. En effet, il se développe beaucoup plus vite au soleil. Il requiert également un sol de qualité riche en minéraux et frais toute l’année, notamment pendant les saisons ensoleillées.

  • L’oranger du Mexique

La Choisya Ternata, aussi connue sous le nom d’oranger du Mexique, est un arbuste à fleurs qui fleurit au printemps et vers la fin de l’été. Elle est particulièrement reconnaissable par son parfum qui embaume tout le jardin durant sa période de floraison.

Elle mesure entre 1 et 3 mètres. Cette plante n’aime pas le froid. Pour la protéger de l’hiver, il est conseillé de la planter dans un endroit chauffé ou en pot afin de pouvoir la déplacer en toute facilité.

Néanmoins, dans une région au climat doux, il est parfaitement envisageable de la mettre directement en pleine terre. Elle doit être arrosée tous les 15 jours.

Il existe plusieurs variétés d’orangers du Mexique, à savoir :

– La Sundance qui dispose des feuilles dorées et qui mesure en moyenne 1 m de hauteur ;

– L’Aztec Pearl qui produit des fleurs blanches teintées de rose et des feuilles fines ;

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star