Nos conseils pour tailler votre haie

La haie sert à clôturer une propriété, elle participe également à l’esthétisme de votre extérieur : c’est pourquoi avoir une haie bien taillée est indispensable si vous souhaitez un jardin agréable.

Vous n’êtes pas obligé d’appeler un professionnel paysagiste pour tailler votre haie, cela peut très bien être effectué par vos soins : il suffit d’être astucieux, organisé et surtout agir au bon moment.

A quel moment tailler une haie ?

Généralement, vous devez tailler votre haie lorsque le printemps s’achève, cependant vous pouvez vous accorder un peu plus de temps et vous y attaquer au début de l’été. Ces deux créneaux vous assureront une haie en bonne santé.

Durant la taille il est conseillé de se débarrasser des feuilles qui sont en mauvaise santé ou qui sont fanées, les branches et les feuilles rebelles doivent également être ôtées afin d’assurer l’harmonie de la haie, il en va de la beauté de votre décoration d’extérieur. Lorsque la saison de floraison arrive, le feuillage sera renouvelé, vous aurez donc une haie bien touffue et fraiche.

Il est important de noter que le taillage d’une haie ne doit pas nécessairement attendre ces saisons : en effet lorsque la hauteur de votre haie arrive au-dessus de la chaussée, vous devez la tailler sans attendre.

La commune peut d’ailleurs imposer une hauteur maximale pour les clôtures en forme de haie, il en est de même pour les conditions de copropriété.

Quel est le matériel à utiliser pour tailler une haie ?

Si vous souhaitez tailler votre haie vous-même, vous devez disposer du meilleur taille haie électrique. Les grosses branches seront taillées avec une scie à main, et si l’état de votre haie est correct, vous pouvez vous servir d’une cisaille ou d’un coupe-branche. Pour les finitions, servez-vous d’un sécateur.

Munissez-vous ensuite d’un balai à feuille et d’un râteau pour réunir les débris de la tonte ; vous pouvez également utiliser une bâche afin de récupérer les déchets : vous n’aurez de ce fait pas besoin de balayer la cour après la taille.

Utilisez une échelle afin d’atteindre les branches en hauteur, cet équipement vous permettra également de tailler efficacement la partie au-dessus de la haie.

Afin que le taillage soit droit, il est recommandé d’utiliser une ficelle : elle sera surtout utile pour la taille sur le dessus de la haie. Il y a également d’autres outils qui peuvent être utilisés par un jardinier amateur.

Quelles sont les préparations préalable avant de tailler une haie ?

En anticipant quelques gestes, vous gagnerez du temps lors de la taille de votre haie. Pour commencer, vous devez effectuer l’entretien de vos appareils électriques en vérifiant qu’ils fonctionnent bien et qu’ils peuvent effectuer les travaux prévus.

Pour cela vous devez passer par la vérification des lames : si leur état laisse à désirer, il faudra en acheter des nouvelles. Si l’état général de votre appareil est préoccupant, il est préférable de se procurer du matériel neuf.

Concernant la propreté des lieux, il est recommandé de placer la bâche en suivant la longueur de la haie avant de commencer la taille : cela va vous épargnera un long moment de nettoyage, puisque vous n’aurez qu’à récupérer la bâche et vous débarrasser du contenu.

Quelles sont les étapes à suivre pour tailler une haie ?

La taille d’une haie doit passer par plusieurs étapes, il est donc important de bien les suivre afin d’avoir un aspect impeccable.

  • Tailler sur les côtés

La taille d’une haie doit commencer par les côtés, donc choisissez une extrémité pour démarrer. Afin d’avoir une tonte régulière, partez du bas pour finir sur la partie haute (où vous utiliserez une échelle).

Si vous utilisez un taille-haie électrique, faites des mouvements circulaires toujours en partant du bas vers le haut. Afin d’éviter les accidents, l’appareil doit toujours être près de votre corps.

  • Gérer l’épaisseur de la haie

Veillez à ce que la largeur au niveau de la partie basse soit plus conséquente que celle du haut : cette forme va favoriser l’ensoleillement, puisque la partie basse pourra recevoir une bonne quantité de soleil tout au long de la journée, grâce à son épaisseur plus large.

  • Mettre en place la ficelle

Une fois que vous avez terminé de vous occuper des côtés, il est temps de monter en hauteur. Pour que la taille soit bien droite il faut mettre en place la ficelle, placée à la hauteur que vous désirez.

Vous pouvez attacher directement la ficelle sur des branches d’arbre, cependant si cela est difficile de trouver des branches bien placées, vous pouvez vous servir de piquets en bois : choisissez des pièces pouvant atteindre la hauteur souhaitée, puis plantez-les dans le sol de votre jardin. Ensuite, vous n’avez plus qu’à attacher la ficelle, sachant que le rabattement doit être de 30 cm au minimum.

  • Tailler le haut de la haie

Lorsque la ficelle est en place, vous pouvez commencer par tailler la partie supérieure de votre haie en vous assurant de suivre la ligne droite dessinée par la ficelle.

Après la tonte avec la cisaille, un passage au sécateur est de rigueur. Le taille-haie ne suffira pas non plus à tailler correctement votre haie, en effet cet équipement ne fera qu’accroitre l’épaisseur de la haie, et son entretien sera plus hasardeux. Une scie à main peut également être utilisée pour réaliser une finition sur votre haie.

  • Nettoyer le périmètre

Vous pouvez utiliser un balai à feuille avec un râteau, ou une bâche. Cette dernière est plus commode car vous n’avez qu’à la soulever et transporter les déchets jusqu’à la brouette.

  • Ajouter le compost

L’alimentation idéale pour une haie est le compost : profitez du moment où vous l’ajoutez pour retourner la terre et arroser la plante.

Comment entretenir une haie ?

Après la tonte la haie aura besoin de beaucoup d’énergie pour pouvoir se régénérer, il faudra donc nourrir la plante afin d’avoir une nouvelle pousse en bon état.

Pour cela il faut alimenter la haie, cependant l’entretien de cette plante est différent en fonction du type des végétaux, mais sachez que l’engrais correspondant à la haie est de “libération lente”. La quantité d’engrais va dépendre de la superficie couverte par la haie, l’idéal est de demander l’avis d’un professionnel.

Le compost à libération lente va stimuler la croissance des nouvelles pousses, les trous laissés par la tonte seront donc comblés en un rien de temps.

Quel est le tarif pour effectuer la taille d’une haie ?

Si vous n’avez pas le temps de réaliser vous-même la taille de votre haie, vous pouvez engager un professionnel pour le faire. Le tarif d’un paysagiste varie selon l’entreprise, donc faites réaliser plusieurs devis avant de décider du prestataire qui prendra soin de votre haie.

Il convient également de considérer la superficie à tailler et la hauteur de la haie ; le tarif peut également être influencé par la nature de la plante. A titre indicatif, le m² coûte entre 3 et 5 euros si la haie est basse ; comptez autour de 8 euros pour une haie mesurant entre 2 et 3 m.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star